Le Nigéria a réduit ses pertes en pétrole de 97 % en 2019

0
170
NNPC

(BFI) – Après plusieurs années de difficultés financières, la NNPC, la société publique Nigériane affiche un taux de 97% concernant la réduction de ses pertes en 2019. L’entreprise, qui s’est lancée dans une démarche de transparence envers les acteurs du secteur pétrolier, publiera également les dividendes enregistrés cette année.

La société publique nigériane du pétrole (NNPC) indique qu’elle a réduit d’environ 21 milliards de dollars ses pertes en un an, soit un taux de 97 %. Il s’agit d’une prouesse rendue possible par les renégociations de contrats, les réductions de coûts de fonctionnement et une plus grande efficacité opérationnelle des différents départements de l’entreprise.

Ravi, Mele Kyari, le patron de la NNPC se dit par ailleurs, optimiste quant à la déclaration de dividendes par la société cette année et ceci malgré les défis posés par la Covid-19 pour l’industrie locale du pétrole et du gaz. Après plusieurs exercices sans distribution de dividendes, la société compte en partager à ses actionnaires au terme de l’exercice en cours. Toute chose qu’elle compte pérenniser, car elle table sur de meilleurs résultats en lien avec la reprise prévue du marché en 2021.

« Notre vision est que la NNPC devienne une entreprise d’excellence et déclare des dividendes aux Nigérians et aux actionnaires. La responsabilité et la transparence étaient essentielles pour faire de la NNPC une entreprise efficace et orientée vers le profit. C’est ce qui a motivé la décision de l’entreprise de publier ses rapports opérationnels et financiers tous les mois désormais », a-t-il ajouté.

Pour rappel, le secteur pétrolier nigérian a toujours fait face aux critiques relatives à la corruption et à une grande opacité. Mais depuis quelques mois, des efforts sont fournis pour inverser la tendance et favoriser un climat de confiance, plus propice aux investissements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here