La BDEAC fait le point sur ses investissements au Cameroun

0
70
BDEAC
(BFI) – Les interventions de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) à travers des financements publics et privés ont un impact sur l’économie camerounaise, la plupart de ces financements portant essentiellement sur des projets transversaux. Depuis la création de l’institution financière, le Cameroun a bénéficié des accompagnements financiers pour son développement à hauteur de 336 milliards de Fcfa.

Sur les 336 milliards FCFA (environ 625 millions de dollars) du volume des opérations accordés dans le cadre de la réalisation des projets dans divers secteurs d’activités au Cameroun, le secteur énergétique concentre 57% du portefeuille. Il en est entre autres, de l’aménagement du barrage hydroélectrique de Lom Pangar, où la BDEAC a ouvert une ligne de crédit de 20 milliards pour la construction de cette infrastructure énergétique qui permet de desservir des milliers de ménages dans la région de l’est avec possibilité d’interconnexion vers la Centrafrique.

D’après les sources, le financement du secteur énergétique fait partie des priorités de cette banque régionale dans l’emprunt obligataire lancé en décembre 2021 qui a permis aux pays de la CEMAC de mobiliser 107 milliards de FCFA.

Parmi ses interventions au Cameroun, le secteur des transports occupe également une place importante pour la banque, avec plus de 15% d’investissements. L’on peut citer «  l’aménagement du barrage hydroélectrique de Lom Pangar, localisé dans la région de l’Est du Cameroun pour desservir en énergie 150 localités, soit 10.000 foyers ; l’aménagement et le bitumage de la route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena-Tibati-N’Gaoundéré sur 248 km ;  l’aménagement de la route Ketta-Djoum-Frontière Congo sur un linéaire de 504 km ;  la construction d’une usine de transformation de cacao à Kribi ;  la construction de l’hôtel Radisson Blu à Douala pour améliorer la qualité de l’offre hôtelier au Cameroun et augmenter la contribution du tourisme dans le PIB du pays », précise la Bdeac.

Les autres domaines d’intervention de la BDEAC sont l’agriculture et l’agro-industrie, la santé, les infrastructures, l’éducation, et l’immobilier et le tourisme. Dans ce sillage, l’on se souvient  que,  le Président  de la Bdeac  Fortunato Ofa Mbo Nchama et le Président Directeur général de Noutong Holding S.A Jean-Marie Noutong Somdjeu ont procédé le mardi 09 mars 2021, à la signature d’un accord de financement pour la construction d’un hôtel 3 étoiles à Douala pour une enveloppe de 1,7milliard de Fcfa. La banque avait également consenti un financement de 1,3 milliard pour la construction de l’hôtel Radisson Blu à Douala.

André Noir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here