L’entreprise Shelter Afrique va financer 3000 logements sociaux au Cameroun

0
96
sic
Logement sociaux au Cameroun

(BFI) – Le Directeur général de Shelter Afrique Andrew Chimphondah, entame ce 1er mars et ce jusqu’au 6 mars prochain une visite de travail au Cameroun. Durant son séjour, il est prévu des rencontres avec des autorités camerounaises, mais aussi la signature de deux accords, portant sur l’accueil par le Cameroun de la 40e assemblée générale annuelle de cette institution et sur la construction de 3000 logements sociaux à Yaoundé et Douala.

L’accord portant sur la construction de 3000 logements sociaux n’est pas alors anodin, car Shelter Afrique est une institution panafricaine de financement appuyant exclusivement la promotion de l’habitat et du secteur immobilier en Afrique. Les produits qu’elle propose comprennent notamment des lignes de crédit aux institutions financières, des prêts à la construction, du financement commercial, des placements privés ou co-entreprises, des services conseil et d’assistance technique, à une gamme variée d’intervenants du secteur. Elle a à son actif entre autres 3 821 logements livrés, 19 015 bénéficiaires touchés, 26 747 emplois créés. Le Directeur de la Société immobilière du Cameroun (SIC) Ahmadou Sardaouna, et la Secrétaire d’Etat en charge de l’Habitat Marie Rose Dibong figurent au sein du Conseil d’administration de Shelter Afrique. Ils ont été élus au cours des travaux de cette instance, qui se sont achevés le 5 juin 2020 à Nairobi au Kenya.

Shelter Afrique n’est pas le seul organisme qui s’intéresse au volet logement sociaux au Cameroun. L’on se souvient que lors de la visite du Directeur exécutif adjoint d’ONU-Habitat Victor Kisob, celui-ci avait parachevé le 9 février 2021, avec le Directeur général de la SIC, un accord de financement de 2 milliards de Fcfa pour  la réalisation des travaux de réhabilitation des cités  SIC délabrées de Bornoua, à Garoua ; de la Cité verte et de Nlongkak à Yaoundé.

Pour rappel, la question du logement figure toujours parmi les préoccupations des pouvoirs publics. Selon une étude publiée par l’Institut national de la statistique et rendu publique au mois de juillet 2020, l’on y apprend qu’un ménage sur huit est potentiellement éligible à l’acquisition d’un logement construit par l’Etat. La même étude fait aussi savoir que seuls les foyers ayant des revenus mensuels supérieur ou égal à 200 000 FCFA sont capables de financer l’acquisition de leur logement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here