Le Cameroun lance un nouvel appel d’offre pour l’importation de 465 000 TM de produits pétroliers pour le 1er trimestre 2021

0
212
Gaston Eloundou Essomba
Gaston Eloundou Essomba, Ministre de l'Eau et de l'Energie

(BFI) – Après l’appel d’offres de juillet dernier, Gaston Eloundou Essomba, le ministre de l’Eau et de l’énergie, vient à nouveau de lancer un avis de consultation internationale ouverte pour la sélection des traders de produits pétroliers au Cameroun au titre du premier trimestre 2021.

Ladite consultation est ouverte aux sociétés internationales de trading et porte sur la fourniture d’une quantité de 465 000 tonnes métriques (TM) de produits pétroliers. La soumission peur se faire sur un ou plusieurs lots comme suit : 150 000 TM de gasoline pour le lot A ; 210 000 TM de gasoil pour le lot B ; 60 000 TM de Jet A1 pour le lot C ; 150 000 TM de Fuel Oil 1500 pour le lot D et 30 000 TM de Fuel Oil 3500 pour le lot E.

Le prix final de l’offre sera la moyenne des cotations moyennes publiées par Platt’s Europea Makertscan sous la rubrique cargo/FOB MED (Italy) pour le super et le gasoil et CIF NWE pour le Jet et le Fuel, augmentée de la prime. Le dossier de soumission rédigé en français ou en anglais sera adressé à l’attention du ministre de l’Eau et de l’Energie au plus tard le 9 novembre 2020.  

Depuis fin 2019, le Cameroun a mis en place un nouveau mécanisme d’approvisionnement pérenne du marché à l’effet de minimiser les coûts et les manque-à-gager éventuels qui allaient continuer à exposer la trésorerie de l’État.

Ce nouveau mécanisme consiste à sélectionner, par appel d’offres international, quatre traders pour une période donnée qui ont la charge de rendre disponible de grandes quantités de produits pétroliers dans les eaux camerounaises afin de les vendre aux marketeurs et importateurs locaux avec comme critère de sélection, un niveau de primes plus compétitif.

Selon Gaston Eloundou Essomba, cette façon de procéder permet de réaliser des économies budgétaires estimées à 150 milliards de FCFA par an.

Jusqu’ici, c’est le Nigerian Sahara Energy qui a été recruté par le Cameroun comme principal trader. En dehors de Sahara Energy, les trois suivants immédiats sont : Vitol (Suisse), Addax Energy (Suisse) et Petra Energy SA (Suisse).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here