La Banque mondiale finance 33 projets d’électrification rurale dans le Ntem

0
178
Electrification rurale

(BFI) – La Commission nationale des travaux d’intérêt public pour la promotion de l’entrepreneuriat et de l’emploi (CN-TIPPEE) a procédé le 20 novembre 2020 au lancement des travaux d’électrification de la ville de Bitam et de ses environs dans la province du Woleu-Ntem. 

Fruit d’un partenariat entre l’État gabonais et la Banque mondiale, ces travaux, d’un coût estimé à 5,7 milliards de FCFA, vont durer 9 à 11 mois et sont exécutés par 4 entreprises adjudicataires, sur un linéaire de 73 kilomètres traversant 33 villages.

Le premier porte sur l’électrification des villages de l’axe carrefour Biyi-Eboro à frontière avec le Cameroun. Le deuxième lot est l’axe carrefour Biyi-Meyokie, à la frontière avec la Guinée équatoriale. Le troisième lot concerne le raccordement du projet à la Centrale électrique avec  la construction d’une ligne électrique de type Feeder à partir de cette centrale, jusqu’à un poste de répartition 20 KV qui sera installé au carrefour Biyi, ainsi que la construction de la ligne aérienne 20 KV entre Biyi et Mebo’o à la frontière avec la Guinée équatoriale. Et enfin, le quatrième lot porte sur la construction de la ligne aérienne 20 KV reliant Ebebiyin à Eboro, à la frontière avec Cameroun et la construction de la ligne aérienne 20 KV du carrefour Eboro au carrefour Meyokie.

Ce projet a pour objectif le désenclavement des populations des quartiers sous-intégrés, en leur apportant des infrastructures de développement de base. Ces travaux sont réalisés dans le cadre du projet accès au service de base en milieu rural et renforcement des capacités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here