Déjà 25 opérateurs privés de messagerie postale en règle au Cameroun

0
192

(BFI) – Le ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel), Minette Libom Li Likeng, a présidé mardi 28 décembre 2020, la cérémonie de remise solennelle des licences à quatorze 14 opérateurs privés de messagerie postale.

Il s’agit de Trésor Voyages, Princesse Voyages, Solex Sarl, General Express Voyages, Finex Cam, CDV Sarl/Noblesse Voyages, Overline Transport & Logistics, Buca Voyages, Prestataire de service Express, Globex Cameroun Sarl, Flexi Logistics, Garanti Express Company Ltd, Binam S.A et Avenir Voyages Sarl. Ce qui porte à 25 le nombre total d’acteurs agréés privés en compétition avec l’opérateur public, Campost.

« C’est une circonstance d’une importance capitale qui nous rassemble aujourd’hui. Elle constitue une étape supplémentaire du programme d’assainissement du marché postal national, tel que prescrit par les plus hautes autorités de la République », a déclaré Mme Libom Li Likeng.  

Elle a encouragé les acteurs du secteur postal à se mettre en règle. En effet, a-t-elle indiqué, le diagnostic réalisé sur le terrain, il y a quelques années, a fait ressortir que la plupart des activités privées postales s’exerçaient au Cameroun dans l’informel, sans aucun respect des lois et règlements de la République. Cette situation a installé une quasi-anarchie dans le marché, caractérisée par le règne de la concurrence déloyale, une tarification non maîtrisée, des services offerts à la clientèle avec des coûts prohibitifs, ainsi qu’une qualité approximative de ces services.

Le cadre règlementaire au Cameroun dispose que le ministère des Postes et des Télécommunications assure, en collaboration avec les autres administrations compétentes, la tutelle des entreprises de messagerie (c’est-à-dire chargées de l’envoi, du transport et de la distribution des lettres et colis ; du transfert d’argent, de même du numérique/e-commerce).

Pour mettre fin à la situation de désordre qui caractérisait le marché postal national, le ministère des Postes et Télécommunications a alors engagé depuis 2019, un programme d’assainissement de ce marché. Pour une appropriation par tous les opérateurs des dispositions règlementaires et un strict respect de la légalité, ce programme a commencé par des opérations de sensibilisations.

Tout au long de cette opération d’assainissement, de nombreux opérateurs de messagerie postale, non encore titulaires de titres d’exploitation, se sont mis en règle en déposant un dossier et en s’acquittant des droits requis par l’administration. C’est ainsi que le 18 décembre 2019, 11 premiers opérateurs ont reçu leurs titres d’exploitation. L’octroi de licences à d’autres opérateurs est attendu dans les prochaines semaines.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here