Une nouvelle banque d’investissement verte pour l’Afrique en gestation

0
131
Hubert Danso
Hubert Danso, président du Forum des dirigeants africains sur la richesse souveraine et les fonds de pension

(BFI) – Le Forum des dirigeants africains sur la richesse souveraine et les fonds de pension a annoncé le lancement de son initiative de Banque panafricaine d’investissement dans les infrastructures vertes (AGIIB), lors de la cinquante-troisième session de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique, organisée par la CEA. La nouvelle initiative d’investissement sera axée sur le marché des infrastructures vertes en Afrique.

AGIIB a mobilisé environ 20 milliards de dollars auprès des partenaires d’investissement du G7 et du G20 et cherche à lever 3 à 5 milliards de dollars auprès d’investisseurs institutionnels et de gouvernements africains.

L’initiative se dessine comme une banque panafricaine d’investissement dans les infrastructures vertes et agira comme une plate-forme d’investissement panafricaine internationale de classe mondiale pour mobiliser ce marché de financement et ce capital institutionnel à grande échelle.

Selon Hubert Danso, président du Forum des dirigeants africains sur la richesse souveraine et les fonds de pension, l’Afrique a besoin de 100 milliards de dollars par an pendant la prochaine décennie pour lutter contre la pauvreté énergétique à travers le continent.

«Nous sommes fiers de jouer notre rôle en tant que communauté d’investissement institutionnelle du continent, de défendre et de créer une plateforme d’investissement spécialisée dans les infrastructures vertes, qui soutient la transition verte des continents, crée des emplois, augmente la part des continents dans l’économie mondiale verte industrielle, tout en offrant des rendements ajustés au risque globalement compétitifs pour ses investisseurs », a déclaré Hubert Danso

Le modèle de l’AGIIB est basé sur le modèle réussi de la UK Green Investment Bank (UKGIB), qui a été amorcé avec 5,2 milliards de dollars de capitaux publics.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here