Trois leaders africains créent un groupe de réflexion pour un accès au financement à des conditions plus justes en Afrique

0
124

(BFI) – Sandra Ablamba Johnson, Secrétaire Générale de la présidence togolaise, Prof Kako Nubukpo, Conseiller économique de l’UEMOA et Kossi Amenounve, DG de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), avec le concours de plusieurs autres figures panafricaines, ont créé « A New Road », un groupe de réflexions pour un accès au financement « à des conditions justes et adaptées au service de la mutation des économies, de l’industrialisation et du financement d’investissements créateurs de valeur ».

Ce « Think Tank » dont le lancement est prévu au 21 avril prochain à Abidjan, rassemble en effet, des personnalités qui ont en commun, deux objectifs : « changer de paradigme concernant les questions de financement des économies du continent et proposer un cadre de réflexion sur le traitement et la structuration des dettes », d’après la source.

Créé dans un contexte de crise sanitaire qui a durement éprouvé les économies africaines à en croire diverses études, le groupe, indique-t-on, partage la conviction que la question des dettes publiques africaines devrait être traitée dans le respect de la souveraineté des États africains et que celle-ci devrait être renforcée.

Notons que « A new ROAD » (ndlr : une nouvelle route en Français), créé à l’initiative de Nicolas Jean, associé et membre du comité exécutif du cabinet d’avocats Gide, et de la société indépendante de conseil aux États, Global Sovereign Advisory (GSA), se veut une entité à but non lucratif et apolitique.

Placide Onguéné

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here