Société Générale Cameroun accompagne la jeunesse à travers le PEA-JEUNES

0
66

(BFI) – Société Générale Cameroun est partenaire du Programme agropastoral de promotion de l’entrepreneuriat jeune (Pea-Jeunes), financé à hauteur de 3 milliards 750 millions de FCFA par le Fonds International de Développement Agricole (FIDA).

En effet, la banque y intervient comme gestionnaire du fonds de refinancement des établissements de microfinance (EMF) impliqués dans le projet. La mise en place de ce fonds de refinancement a trois principaux objectifs à savoir : rehausser l’intérêt des EMF et l’attractivité du Programme ; garantir la pérennité de ce dernier et soulager les tensions de trésorerie des EMF. Ces objectifs se déclinent à leur tour en quatre axes majeurs dont :

  • La promotion des activités agropastorales ;
    • La résorption pérenne du chômage en milieu jeune par la création d’emplois ;
    • La lutte contre la famine ;
    • La promotion de l’inclusion financière en milieu rural et jeune.

Le PEA-Jeunes vise à soutenir le développement d’entreprises rentables gérées par les jeunes hommes et femmes, dans les filières agro pastorales porteuses, pour contribuer au développement d’une agriculture performante, lutter contre la pauvreté rurale et améliorer la sécurité alimentaire. En 2020, le programme Pea-jeunes prévu pour une durée de six ans (2015-2021) et visant les jeunes âgés de 18 à 35 ans, a généré plus de 681 crédits de démarrage et 164 crédits productifs ont été accordés. Selon Gabriel Mbairobé, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural (Minader) « Pour 2021, nous allons mettre l’accent dans la finalisation des entreprises déjà créées pour les rendre autonomes. Nous allons également nous nous pencher sur la pérennisation des activités du PEA-Jeunes sur le terrain et sur la multiplication des crédits producteurs ».

Au niveau de SG Cameroun, 06 établissements de microfinance ont déjà bénéficié de crédits de refinancement pour environ 700 millions de FCFA. L’ambition de la banque pour l’année 2021 est de refinancer ces EMF à hauteur d’un montant d’un milliard de FCFA au minimum.

L’implication de Société Générale Cameroun traduit ainsi son engagement citoyen et vise à apporter à l’Etat du Cameroun son soutien dans son ambition de l’émergence en 2035. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here