Refinancement : la demande des banques surclasse l’enveloppe disponible de la Beac

0
60
BEAC

(BFI) – L’opération hebdomadaire d’injection de liquidité dans le secteur bancaire de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, RCA, Tchad, Guinée Equatoriale) par la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) du 9 mars 2021 dernier a enregistré un nouveau record.

Selon les données officielles, les établissements de crédit ont capté la totalité des 250 milliards de FCFA proposés par la banque centrale (contre le précédent record de 213,7 milliards de FCFA du 2 mars 2021, Ndlr), dans le cadre de cette opération de refinancement.

Mieux, apprend-on, l’intérêt des banques a été tel que la demande a surclassé l’enveloppe disponible. En effet, révèle la banque centrale, la demande des banquiers a atteint 251,7 milliards de FCFA le 9 mars 2021, en dépassement de 1,7 milliard de FCFA par rapport à l’offre.

Le regain d’intérêt observé autour du refinancement bancaire auprès de la BEAC, depuis le début de l’année courante, n’est pas expliqué par la banque centrale. Mais, des banquiers ont souvent indiqué que les établissements de crédit sollicitent la liquidité lorsque leurs besoins sont supérieurs à la demande exprimée par les agents économiques.

De ce point de vue, la hausse de la recherche des financements par les banques de la Cemac ces derniers mois révèle une reprise effective de l’activité économique dans les pays six pays constituant cet espace communautaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here