Modeste Mopa Fatoing s’accorde avec les contribuables à Douala

0
113

(BFI) – Les contribuables camerounais sont désormais mieux édifiés sur les contours des nouvelles mesures fiscales contenues dans la loi de finances 2021.

A l’occasion de la visite de travail du Directeur général des Impôts (DGI), Modeste Mopa Fatoing, dans la capitale économique, du 15 au 19 février 2021, ils ont exprimé leurs préoccupations et ont reçu les explications nécessaires pour une meilleure compréhension mutuelle.

Promesse ayant été faite que les doléances non encore satisfaites continueront d’être examinées par l’administration fiscale dans le cadre du dialogue qui se poursuit avec le secteur privé. C’est ce qui ressort des deux rencontres entre le DGI, les responsables des grandes entreprises et ceux des petites et moyennes entreprises (PME). Les autres temps forts de la visite ont été marqués par la journée d’audiences et deux journées de travaux entre le DGI et ses collaborateurs, dont une consacrée à la réunion mensuelle de coordination nationale.

Au terme de son séjour à Douala, Modeste Mopa Fatoing a accordé au quotidien gouvernemental Cameroon Tribune une interview-bilan dans laquelle il revient sur les objectifs de sa visite, les sujets brûlants d’actualité dans son domaine dont la pression fiscale que d’aucuns jugent élevée, les mesures d’accompagnement prises en faveur des PME ainsi que les avancées enregistrées dans le chantier de la dématérialisation des procédures.

Autant dire que c’est une nouvelle page des relations entre l’administration fiscale et les contribuables qui vient de s’écrire pour une collaboration toujours plus forte, dans un contexte où les défis à relever sont nombreux. Parmi ceux-ci, il y a le recouvrement attendu, en 2021, des recettes fiscales pour un montant fixé par le gouvernement à 1 994,7 milliards de F CFA, contre 1 824,8 milliards en 2020.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here