Les hommes d’affaires indiens lorgnent des opportunités au Cameroun

0
183
BTP

(BFI) – Les hommes d’affaires indiens veulent saisir les opportunités d’affaires qu’offre le Cameroun. Ils l’ont fait savoir au ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana, au cours d’une réunion virtuelle le 11 mars dernier en présence du Haut-Commissaire de l’Inde au Cameroun, Rakesh Malhotra, et du directeur Afrique de la conférence des industries indiennes, Rakhee Gupta, ainsi que de plusieurs chefs d’entreprises indiens installés au Cameroun et qui participent déjà au développement économique du pays.

« Luc Magloire Mbarga Atangana a indiqué aux investisseurs indiens que le Cameroun appartient à la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale, tout en précisant qu’il en était le leader naturel. Luc Magloire Mbarga Atangana n’a pas manqué de présenter le processus de transformation structurelle dans lequel l’économie est engagée à travers la Stratégie nationale de développement 2020-2030», rapporte le quotidien Cameroon Tribune, paru ce vendredi 12 mars 2021.

Des arguments qui devraient convaincre ces futurs investisseurs indiens qui lorgnent désormais vers un pays qui accueille chaque année davantage d’investisseurs étrangers actifs dans des secteurs comme le BTP, l’immobilier, l’hôtellerie et le tourisme, le commerce et la distribution, l’industrie pharmaceutique, l’énergie, etc.

Bien qu’opérant déjà dans le pays, les entrepreneurs indiens souhaitent renforcer leur présence afin de mieux capter les opportunités qu’offre ce marché de 25 millions de consommateurs. Surtout que le Produit intérieur brut (PIB) du pays a nettement progressé au cours des dix dernières années. De 26,14 milliards de dollars en 2010, à 39,2 milliards de dollars en 2019, selon les données de la Banque mondiale.

En 2014, les échanges commerciaux entre les deux pays étaient estimés à 250 milliards de FCFA, d’après le Haut-Commissaire de l’Inde au Cameroun. Ils devraient monter en puissance avec l’arrivée de nouveaux investisseurs venant de ce pays de 1,3 milliard d’habitants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here