Le secteur gabonais des télécommunications affiche un chiffre d’affaires de près de 250 milliards FCFA par an

0
179
Antenne télécom

(BFI) – Le secteur des télécommunications est devenu un important levier de croissance pour l’économie gabonaise. Cette performance est la conséquence des multiples investissements engagés dans le secteur, dont notamment la connexion des principaux centres urbains à la technologie 3G/4G.

En 2019, grâce au déploiement de la fibre optique et aux offres de box internet par les opérateurs, le secteur a enregistré une hausse d’activité dans ses principaux segments. En effet, le nombre d’abonnements au téléphone s’est établi à 3 millions, en hausse de 2,1%, conforté aussi bien par la téléphonie mobile que par le téléphone filaire, ce dernier ayant progressé aussi de 2,1%.

De même, le nombre d’abonnements internet a augmenté de 6,7% à 2,1 millions, grâce à internet mobile (+7%) et à l’amélioration de la couverture réseau via la poursuite des efforts de connexion de nombreux centres urbains à la technologie 3G/4G.

Par ailleurs, le nombre d’abonnements à la télévision satellitaire s’est accru de 1,6% à 337 745 clients, à la faveur des offres promotionnelles d’acquisition des kits (baisse des prix des kits). Résultats, le chiffre d’affaires global du secteur atteint aujourd’hui, près de 250 milliards de FCFA par an.

Les investissements réalisés par les opérateurs au cours de la période ont fortement augmenté (+75,8%), pour se situer à environ 56 milliards de FCFA. Ils ont été orientés vers l’acquisition de nouveaux équipements (fibre optique) et le passage à la 4G en vue de l’amélioration de la qualité des prestations. De même, les opérateurs ont investi dans les installations permettant l’accès des ménages à internet (fibre optique et box canal+). En matière d’emploi, les effectifs ont augmenté de 2,1% à 1028 agents pour une masse salariale quasi-stable à 16,2 milliards de FCFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here