Le Port de Douala réception la route Yara – entrée Port Nord longue de 450 mètres

0
48

(BFI) – Le directeur général du Port Autonome de Douala, Cyrus Ngo’o, a procédé mercredi 13 janvier 2021 à la réception et la mise en service officiel des travaux de construction de la route Yara – entrée nord du Port de Douala-Bonabéri longue de 450 m. Cette cérémonie s’inscrit dans le cadre du programme de rénovation, de modernisation et de développement des infrastructures portuaire de Douala-Bonabéri engagé depuis quatre années.

« Comme beaucoup le savent, le Port Autonome de Douala, sur les Très Hautes Instructions de Monsieur le Président de la République, Son Excellence, Monsieur Paul Biya,est engagé depuis quatre années, dans un vaste processus de normalisation de toutes ses activités; processus auquel s’ajoute un programme de rénovation, de modernisation et de développement des infrastructures et des superstructures du combinat portuaire de Douala-Bonabéri. Le but recherché ici est d’arrimer le Port de Douala aux standards internationaux du secteur et d’en faire un véritable catalyseur de croissance de l’économie nationale » a indiqué le Directeur général du Port Autonome de Douala, Cyrus Ngo’o, lors de son propos liminaire en marge de la cérémonie de réception et de mise en service immédiate de la route Yara – entrée Nord du Port de Douala – Bonanéri en présence de M. Roger Mbassa Ndine, maire de la ville de Douala.

Le tronçon de route RN3 partant du marché SANDAGA (Entrée Nord du Port de Douala-Bonabéri) vers l’entreprise YARA, longue de 450 mètres était fortement dégradé. Les couches de base et de roulement étaient complètement endommagées, voire inexistantes. Cette situation avait pour conséquences: le risque de rupture de la Chaussée; la baisse considérable de la fluidité du trafic des marchandises vers et hors du domaine portuaire; le risque élevé d’accident par renversement des camions transportant des containers et autres marchandises; des bouchons interminables avec interférences jusqu’au rond-point Deïdo qui mettaient systématiquement les divers usagers en retard; Les agressions à répétition favorisées par l’absence d’éclairage public; Il devenait alors urgent et impératif de restaurer cette voie pour assurer la fluidification du trafic de ce tronçon névralgique pour la cité. Dans le cadre des relations Port/Ville, et pour maintenir sa compétitivité, le PAD a engagé les travaux de réhabilitation de cette route qui bénéficie d’une position stratégique pour les transporteurs en provenance ou en partance de Bonabéri.

En effet, dans son processus de rénovation et de modernisation de ses infrastructures et superstructures, les voies d’accès occupent une place importante. C’est ainsi que, pour une meilleure fluidité dans l’espace portuaires, de nombreux chantiers ont été lancés et achevés.

Dans la fouée de ces chantiers routiers nouveaux, le PAD réalise également des travaux de maintenance de la voirie existante. Ceux-ci ont été réalisés sur l’ensemble des voiries du domaine portuaire, afin de prolonger la durée de vie des voies d’accès principales et névralgiques du Port. Grace à ces travaux, l’étanchéité des voiries a été rétablie, offrant ainsi plus de confort et de sécurité aux transporteurs des marchandises entrant et sortant du port.  

À ces travaux routiers, il faut ajouter ceux qui concernent la réhabilitation, à plus de 98%, de l’éclairage public portuaire dans la zone amont (Cimenterie DANGOTE), en passant par les zones sous Douane, le Terminal à Conteneurs, jusqu’à la zone aval, Ex-place de L’UDEAC.

Le véritable enjeu ici reste et démeure l’établissement des partenariats et une réelle concertation afin de défendre les intérêts communs, auxquels doivent faire face les villes portuaires d’aujourd’hui.

Bertrand Abégoumégné

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here