Le Gabon veut formaliser les coopératives agropastorales afin de favoriser leur accès aux services financiers

0
46
Agricultures

(BFI) – En partenariat avec le ministère de l’Agriculture, l’Agence nationale de la promotion des investissements (ANPI) envisage de mettre en place un plan de formalisation des coopératives agropastorales. Ce plan ambitionne de former ces coopératives « afin de favoriser leur accès aux services financiers et aux techniques de production », justifie-t-on à l’ANPI.

Il sera question pour l’ANPI, apprend-on, de donner aux coopératives l’accès aux agréments et permettre aux investisseurs de financer le secteur. Et le ministère de l’Élevage pour sa part accompagnera le projet en orientant les agriculteurs dans le choix des techniques de production et des engrais.

À terme, la formalisation de ces coopératives vise à accroitre la production locale et permettre de réduire la dépendance alimentaire du Gabon de l’extérieur. Dans son plan d’accélération de la transformation de sa croissance, le pays prévoit de produire localement plus de 50% de la consommation alimentaire du pays d’ici 2025. Et les coopératives agricoles pourraient jouer un rôle dans l’atteinte de ces objectifs.

Plusieurs agriculteurs sont en effet réunis au sein de ces coopératives. Celles-ci bénéficient déjà d’un accompagnement dans le cadre du projet GRAINE (Gabonaise des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés). Ce projet vise à soutenir la création de coopératives agricoles industrielles. Il a permis la distribution des terres aux agriculteurs pour la production de la banane, manioc, piment, tomate et huile de palme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here