Le Gabon, leader du commerce électronique dans la zone CEEAC

0
245
African American Hands Shopping In Online Ecommerce Store

(BFI) – Selon le rapport de la GSMA et de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (CNUCED), le pays d’Ali Bongo est classé numéro un de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) avec 38,3% de la population préparée aux achats en ligne.

Dans ce rapport, il est précisé que «les États membres de la CEEAC sont à la traîne de nombre de leurs pairs régionaux en ce qui concerne leur préparation à s’engager dans les achats en ligne et à en tirer profit».

Les 11 États membres de la CEEAC ne figurent, en effet, pas parmi les 100 premiers mondiaux. Le Gabon, étant le mieux classé, occupe la 106e place. En termes de valeur de l’indice, quatre États de la CEEAC (le Gabon, le Cameroun, le Rwanda et l’Angola) obtiennent un score supérieur à la moyenne de l’Afrique subsaharienne (29), mais considérablement inférieur à la moyenne mondiale qui est de 55. En zone CEEAC, on retrouve parmi les cinq premier, le Gabon, numéro un avec 38,3% de la population préparée aux achats en ligne, suivi respectivement du Cameroun (32%), du Rwanda (30,9%), de l’Angola (30,4%) et du Congo (14%).

Les quatre premiers pays d’Afrique subsaharienne classés au niveau mondial sont le Kenya (88), le Nigeria (79), l’Afrique du Sud (76) et l’île Maurice (58). L’Indice du commerce électronique entre entreprises et consommateurs de la GSMA et le CNUCED évalue l’état de préparation de 152 nations pour les achats en ligne sur la base de quatre indicateurs, à savoir le nombre d’adultes titulaires d’un compte dans une institution financière ou d’un compte Mobile Money ; le nombre d’individus utilisant l’Internet ; la fiabilité des services postaux et le nombre de serveurs sécurisés pour 1 million d’habitants.La GSMA (Global System for Mobile Communications) est un organisme regroupant plus de 750 opérateurs avec près de 400 entreprises dans l’écosystème de la téléphonie mobile.

Placide Onguéné

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here