Le Cameroun suspend 22 compagnies de transport inter-urbain pour activités illégales

0
79
Agence-de-voyage

(BFI) – Jean Ernest Ngallé Bibehé Massena, le ministre camerounais des Transports, a rendus publics le 4 mai 2021 denrier, deux communiqués officiels suspendant d’activité 22 compagnies de transport inter-urbain dans le pays.  

Pour le ministre des transports, ces transporteurs exercent « leurs activités en dehors des points de chargement agréés, et sans les autorisations requises ».

Les compagnies de transport suspendues desservent de nombreuses villes éparpillées dans pratiquement toutes les régions du Cameroun, exception faite des trois régions septentrionales du pays. Sur la liste des contrevenants, l’on retrouve des transporteurs de renom tels que Garanti Express, qui fut parmi les compagnies les plus prisées par les populations, jusqu’à une certaine époque.

Logiquement, la suspension de ces opérateurs du transport va réduire les capacités vers les destinations desservies. Mais, l’on est fondé de s’interroger sur l’efficacité de telles décisions, dans la mesure où, par le passé, il a juste fallu une suppression rapide du nom de l’entreprise sur les véhicules, pour que la compagnie suspendue poursuive ses activités.

Christian Trésor Adong Baliaba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here