Le Cameroun envisage une hausse d’impôts sur les meubles en bois, cure-dents et les fleurs… importés

0
106
Menuisier

(BFI) – Le ministère des Finances (Minfi) informe qu’au cours de l’exercice 2021, des mesures fiscales seront prises pour décourager l’importation de certains biens pouvant être produits au Cameroun, notamment dans le secteur forestier.

Pour ce faire, indique le Minfi, il est envisagé « la soumission de droit d’accises à taux général de 25% pour les meubles et ouvrages en bois, les cure-dents, les fleurs naturelles et artificielles importés ». Si cette mesure est effective, ce sera une première car l’importation de ces biens pouvant être produits localement engloutissent chaque année des dizaines de milliards de FCFA.

En effet, les services du ministère des Finances renseignent qu’au premier trimestre 2020, le Cameroun a dépensé 190,6 milliards de FCFA pour importer 1 089 801 tonnes pour ce type de biens.  Les meubles en bois (2161 tonnes), par exemple, ont coûté 1,4 milliard de FCFA.

A contrario, pour encourager l’industrie locale, le Minfi prévoit deux mesures d’assouplissement fiscal en faveur du secteur forestier en 2021. Il s’agit notamment de « la réduction de 4% à 3% du taux de la taxe d’abattage au profit des entreprises forestières justifiant d’un certificat en matière de gestion durables des forêts ; la mensualisation du paiement de la redevance forestière annuelle (RFA) afin de ménager la trésorerie des entreprises ».

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here