Le cabinet d’affaires gabonais Juridaf s’intalle au Cameroun

0
66

(BFI) – Le cabinet d’affaires aux capitaux majoritairement gabonais « Juridaf » vient d’ouvrir une filiale à Yaoundé, la capitale camerounaise. Au cours d’une cérémonie organisée le 17 novembre à Yaoundé, le Pr Joseph Fometeu, juriste camerounais désigné à la tête de cette nouvelle société anonyme, a présenté l’opportunité de cette extension gabonaise en terre camerounaise.

« Le premier pied sur lequel nous nous sommes appuyés c’est le contentieux bancaire. Nous nous sommes rendu compte qu’il y a un fort taux de créances non recouvrées par les établissements bancaires parce que probablement au niveau stratégique, la conception de la stratégie de recouvrement des créances n’est pas forcément bien faite, et naturellement quand ce n’est pas bien conçu au niveau stratégique, au niveau opérationnel ça ne marche pas. Nous nous sommes dit si nous apportons notre concours, on peut peut-être améliorer le taux de recouvrement par les établissements bancaires », a-t-il déclaré.

Pour ce qui est du domaine de la propriété intellectuelle, a-t-il indiqué, les experts reconnaissent qu’elle est l’un des vecteurs de la croissance. Pour lui, les entreprises qui gèrent la propriété intellectuelle sont celles qui résistent le mieux aux crises économiques et autres. Raison pour laquelle, Juridaf a pris pied au Cameroun. Le cabinet entend également prester dans le domaine de l’arbitrage, la médiation, le conseil, etc.

Le cabinet né il y a un an au Gabon annonce déjà, après Yaoundé, une expansion vers d’autres pays d’Afrique. « Nous avons bon espoir que nous allons nous attaquer d’autres pays comme l’espace Ohada, Oapi, la Cima, la Côte d’Ivoire, les deux Congo, etc. », a déclaré le Pr Joseph Fometeu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here