La République du Congo et la société Eni Congo conviennent d’augmenter la production et l’exportation de gaz

0
42

(BFI) – En présence du ministre des Affaires étrangères de la République du Congo, Jean-Claude Gakosso, du ministre italien des Affaires 2trangères, Luigi Di Maio, et du ministre italien pour la Transition écologique, Roberto Cingolani, le ministre des Hydrocarbures de la République du Congo, Bruno Jean Richard Itoua, et le président directeur général du Groupe Eni, Claudio Descalzi, ont signé, le 21 avril à Brazzaville, une lettre d’intention pour augmenter la production et l’exportation de gaz. Après la signature de cet accord, une rencontre avec le président de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso, a eu lieu.

L’accord prévoit l’accélération et l’augmentation de la production de gaz au Congo, principalement par le développement d’un projet Gaz naturel liquefié (GNL), avec un démarrage prévu en 2023 et une capacité pleinement opérationnelle de plus de trois millions de tonnes/an (plus de 4,5 milliards de mètres cubes/an). Les exportations de GNL permettront de valoriser la production de gaz excédant les besoins du marché intérieur congolais.

La République du Congo et Eni Congo se sont également accordées sur la définition d’initiatives de décarbonation pour la promotion de la transition énergétique durable en République du Congo, notamment dans les domaines des énergies renouvelables, de l’agriculture avec le développement d’une filière agricole (non concurrente à la filière alimentaire) dédiée à la production de matières premières nécessaires au bioraffinage , de la conservation et de la gestion durable des forêts, de la promotion de systèmes de cuisson propres ainsi que de la capture, l’utilisation et le stockage du CO2.

A ce jour, Eni Congo est la seule entreprise engagée dans le développement des immenses ressources gazières de la République du Congo et fournit actuellement du gaz à la Centrale électrique du Congo, qui garantit 70 % de la production d’électricité du pays. Eni est présent au Congo depuis plus de cinquante ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here