La CSPH inaugure une nouvelle station-service à Garigombo dans l’Est Cameroun

0
95

(BFI) – Le 12 février 2021, Luc Magloire Mbarga Atangana, le ministre camerounais du Commerce, par ailleurs président du Conseil d’administration de la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (CSPH), a réceptionné et mis en service une station-service construite par cette société d’État à Garigombo, dans la région de l’Est du pays.

Dans le cadre de sa mission régalienne qui consiste à réguler les prix des produits pétroliers pour assurer l’approvisionnement régulier des stations de distribution, la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (CSPH) participe aussi de manière significative à des investissement dans des entreprises notamment dans le secteur de la distribution des produits pétroliers au Cameroun. C’est dans ce cadre l’entreprise dirigée par Okie Johnson Ndoh, son directeur général, a entrepris de déployer une chaîne de point de vente des produits pétroliers pour compléter le réseau de marketer déjà installés et s’assurer que cette énergie est à la portée du ménage camerounais le plus éloigné des centres urbains.

Ainsi donc, cette station-service CSPH Garrigombo vient soulager les transporteurs du corridor Douala-Bangui, qui ne pouvaient pas s’approvisionner en carburant en cas de nécessité, sur le linéaire de 225 km séparant les villes de Batouri et de Yokadouma. La nouvelle structure de distribution vient rendre disponibles les produits pétroliers sur cet axe, qui débouche sur la frontière Cameroun-RCA, à Garoua Boulaï.

Régulateur de l’approvisionnement du marché local en produits pétroliers, à travers des importations de gaz domestique et la mise en œuvre du mécanisme de péréquation transport et inter-produits, la CSPH a également pour mission de rapprocher les populations des structures de distribution des produits pétroliers.

À ce titre, cette entreprise publique a déjà construit une vingtaine de stations-service sur le territoire camerounais, notamment dans les zones rurales abandonnées par les marketeurs.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here