La RDC réceptionne 330 bus Volvo pour sa société nationale de transport

0
73

(BFI) – La RDC prend à bras le corps la problématique de la mobilité urbaine dans ses grandes villes. Le pays s’est engagé dans un vaste programme de renouvellement du parc automobile de sa compagnie publique de transports par bus, en misant notamment sur la production locale.

La Société de transports du Congo (Transco) densifie sa flotte. Le samedi 13 février à Kinshasa, le président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix-Antoine Tshisekedi, a procédé à la remise officielle de 330 bus de marque Volvo au transporteur public urbain.

Ces véhicules constituent le premier lot d’un contrat de 440 bus conclu avec le fabricant SCNT Volvo. Leur mise en circulation se fera progressivement dans toutes les grandes villes du pays.

Au total, Transco sera dotée de 670 nouveaux bus, dont 230 de marque Mercedes. Pour ces derniers véhicules de marque allemande, le gouvernement congolais a finalisé, le 27 novembre 2020, un contrat avec la société SERVE AIR, pour le montage d’une usine de fabrication à Kinshasa. Les premières unités sont attendues à partir d’avril 2021.

Leur mise en service contribuera significativement à renforcer le parc automobile vétuste de Transco – née des cendres de la Société de transport urbain du Congo et de City-Train – qui a débuté ses opérations en 2013 avec une centaine de bus de marque Mercedes-Benz.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here