Eric Benjamin Lamere, nouveau Directeur de la communication de Camtel

0
79

(BFI) – Une nouvelle porte dans le domaine de la communication s’ouvre pour Eric Benjamin Lamere. Ce dernier laisse sa casquette de Grand reporter chargé des questions de sécurité à la Cameroon radio television (Crtv), pour revêtir celle de Directeur de la communication institutionnelle, digitale et des relations publiques à la Cameroon Telecommunications (Camtel).

Il a été porté à ce poste au terme d’un conseil d’administration de l’entreprise qui s’est tenu le 29 septembre 2021. Il remplace à ce poste Junior Binyam nommé le 6 avril 2021, mais qui n’a jamais pris fonction.

Diplômé de l’Ecole supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (Esstic), de 1997 à 2000, Eric Benjamin Lamere revêt d’une riche expérience professionnelle dans le journalisme. En effet un an après sa sortie de l’Esstic, il a été recruté au sein de la chaine de télévision publique, ou il officiait avant sa nomination. Il a alors occupé au sein de la Crtv plusieurs fonctions notamment celle de chef desk francophone site Web de la Crtv, secrétaire de rédaction, grand reporter.

En plus de la Crtv, il a officié au sein de l’Institut de recherche agricole pour le développement (Irad) de 2001 à 2002, en tant que Chef de service de l’information scientifique. A cela s’ajoute la fonction de consultant en communication de relations publiques au Bataillon d’intervention rapide (BIR), depuis 2008. Indiquons ici qu’Eric Benjamin Lamere est reconnu comme l’un des journalistes pionniers du journalisme de guerre au Cameroun. A son arc figure aussi la culture. Depuis 2018, il était notable au sultanat des Bamoun, dans le département du Noun, région de l’Ouest Cameroun, par le roi Ibrahim Mbombo Njoya, décédé le 27 septembre dernier.

Eric Benjamin Lamere arrive au sein de l’opérateur public de télécommunications, quelques semaines seulement après le lancement par Camtel de sa marque commerciale « Blue », sous laquelle elle va désormais commercialiser tous ses produits, que ce soit dans le domaine du mobile (4G), du fixe ou du transport. Avec seulement 3% des parts de marché, Camtel ambitionne à court et moyen termes de faire partie des opérateurs de télécoms qui comptent dans la téléphonie mobile au Cameroun.    

Notons ici, que toujours durant ce conseil d’administration, une dizaine de responsables ont été nommés au sein de l’entreprise publique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here