Entre 2020 et 2030, l’UE prévoit générer un flux financier de 8980 milliards Fcfa au Cameroun

0
147
croissance

(BFI) – Avec la France en pole position, les investissements cumulés des entreprises européennes actives au Cameroun généreront une masse de 8980 milliards FCFA, au cours de la prochaine décennie. Pour 44% de ces investisseurs, le potentiel de croissance du marché camerounais est élevé.

La cartographie des investissements de l’Union européenne (UE) 2020 révèle que les pays européens actifs au Cameroun prévoient de générer un flux financier de 8980 milliards FCFA dans le pays au cours des 10 prochaines années, soit en moyenne 898 milliards FCFA, chaque année.

Dans le détail, informe Investir au Cameroun les investissements proprement dits sont évalués à 296 milliards FCFA par an. Au cours de la période sous revue, les entreprises originaires de ces pays afficheraient un chiffre d’affaires annuel de 444 milliards FCFA. Les taxes de TVA payées annuellement devraient se chiffrer à 90 milliards FCFA et des droits de douane payés annuellement à 68 milliards FCFA.

Toujours selon la même source, la France occuperait la plus grosse part du marché avec 57%, suivie respectivement par : la Belgique (19%), l’Italie (14%), l’Allemagne (6%), les Pays-Bas (3%) et l’Espagne (1%).

Selon une enquête de la délégation de l’Union européenne à Yaoundé, sur les perspectives du marché entre avril et mai 2020, 44% des entreprises européennes installées au Cameroun pensent que le potentiel de croissance du marché camerounais est élevé ; 23% y voient un « bon potentiel de croissance », 6% projettent qu’il sera stagnant et 29% entrevoient des « conditions plus difficiles ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here