Des statistiques de la Bceao confirment la hausse généralisée des prix au Togo

0
36
Croissance écinomique

(BFI) – Au Togo, le taux d’inflation a atteint 3% au mois d’avril, son plus haut niveau depuis le début de l’année, cette donnée qui émane de la BCEAO, vient corroborer une précédente étude de l’institut national de la statistique, des études économiques et de la démographie (Inseed) qui établissait une croissance générale de 2,7% des prix à la consommation. 

Ces données traduisent en effet la tendance haussière des prix des produits de première nécessité sur les marchés dans le pays. L’Inseed estime à 7,7%, cette augmentation des prix à la consommation des produits alimentaires et boissons non alcoolisées. 

Le cas des céréales dont les prix ont presque doublé d’avril à mai, obligeant ainsi l’Agence nationale de sécurité alimentaire du Togo (Ansat) à libérer une partie de ses stocks, préoccupation tout particulièrement autorités et consommateurs. Mais la situation n’est pas singulière au Togo.

D’après les données de la Bceao, la situation n’est pas plus reluisante au sein de l’UEMOA, trois pics plus importants ont été constatés au Mali (4,8%), au Burkina (4,6%) et en Côte d’ivoire (3,9%), alors que la moyenne sous-régionale s’établit à 3,1%. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here