Des perturbations annoncées au Port de Douala pendant la période festive

0
126
PAD
(BFI) – Si le PAD prévient que ses services connaîtront des perturbations à cause des fêtes de noël et du nouvel an 2021, il précise cependant que  les engins et navires de servitude assurant la logistique pour les activités en offshore pétrolier ne sont pas concernés par cette fermeture.


Le Port autonome de Douala (PAD), qui accueille 90 % des marchandises au Cameroun, sera fermé du jeudi 24 décembre 2020 à 20 h au samedi 26 décembre 2020 à minuit, et du jeudi 31 décembre 2020 à 21 h au samedi 2 janvier 2021 à 6 h. Ce sont des informations diffusées par l’autorité portuaire.

Si le PAD prévient que ses services connaîtront des perturbations à cause des fêtes de noël et du nouvel an 2021, il précise cependant que « les engins et navires de servitude assurant la logistique pour les activités en offshore pétrolier ne sont pas concernés par cette fermeture».

Autrement dit, le transport des marchandises sera interrompu. Mais l’approvisionnement du pays en produits pétroliers ne le sera pas. A ce sujet, la Commission ad hoc chargée des importations des produits pétroliers du Cameroun prévoit d’importer par voie maritime 120 000 tonnes métriques de Gaz de pétrole liquéfié, fréquemment appelé gaz domestique, pour couvrir ses besoins en 2021.

Durant ces interruptions de service annoncées, l’autorité portuaire assure que « les services de Sûreté et de sécurité, les Officiers et maîtres de port, les marins pompiers, les équipages des remorqueurs et les agents de la tour de contrôle veilleront sans désemparer et rendront compte au commandant du port de toute anomalie survenant au cours de leur permanence».

Performance

En 2019, le PAD a dégagé un résultat net bénéficiaire de 5,37 milliards de FCFA, après impôts, contre 2,04 milliards FCFA en 2018. Soit une hausse de 3,3 milliards FCFA en valeur réelle et 163 % en valeur relative.

Cette performance haussière, apprend-on, est à en mettre en lien avec les actions entreprises en vue de l’amélioration des opérations portuaires et la compétitivité du port de Douala-Bonabéri. Notamment l’enlèvement des épaves de navires, la fluidité du transport maritime, la libération de certains quais au port de pêche, la remise en service de la drague Chantal Biya, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here