Chococam affiche un chiffre d’affaires très positif en 2021

0
25

(BFI) – Le groupe sud-africain Tiger Brands, maison-mère des Chocolateries et confiseries du Cameroun (Chococam), a récemment publié ses états financiers pour le compte de l’exercice de 12 mois clos au 30 septembre 2021. Le document consulté par Investir au Cameroun révèle que le chiffre d’affaires de Chococam, sa filiale camerounaise, a établi un record en franchissant la barre symbolique de 1 milliard de rand (soit 36,9 milliards de FCFA) au cours de la période sous revue. Ce qui révèle une augmentation de 2,2 milliards de FCFA, en comparaison avec le chiffre d’affaires de 34,7 milliards de FCFA (942,3 millions de rand) réalisé à fin septembre 2020.

« Cela s’explique principalement par une forte croissance des volumes dans tous les segments, soutenue par une innovation réussie, une tarification optimale et une meilleure distribution dans les pays voisins », soutient le groupe sud-africain dans son rapport annuel 2021. Le document souligne, par ailleurs, qu’en 2021, le résultat d’exploitation de Chococam a culminé à 172 millions de rand (6,3 milliards de FCFA), ce qui correspond à une hausse en rand de 16% (contre 10% en FCFA) en glissement annuel.

En clair, après les ravages de la pandémie du coronavirus en 2020, les activités sont globalement reparties à la hausse à Chococam en cette année 2021. Cette embellie est notamment soutenue par la forte demande du chocolat (la société produit la marque Mambo) et des produits dérivés. Une demande qui va continuer de croître jusqu’en 2023, selon les projections contenues dans une note d’analyse sur la filière cacao au Cameroun, publiée le 18 mars 2019 par Fitch Solutions. A en croire cette filiale de Fitch Group, qui contrôle la célèbre agence de notation financière Fitch Ratings, cette demande passera de 53 000 tonnes en 2019 à 63 000 en 2023.

Mais, en dehors du chocolat et ses dérivés, les états financiers du groupe Tiger Brands annoncent également une augmentation de la demande des produits de confiserie (différentes marques de bonbons notamment) produits par Chococam, sans compter les autres produits distribués par l’entreprise. En effet, l’on se souvient que dans une annonce légale publiée le 10 novembre 2014, cette entreprise agro-alimentaire a officiellement étendu son objet social, en y adjoignant les activités de « fabrication, d’importation, d’exportation et de négoce des produits de soins corporels, ménagers et leurs dérivés ».

Par le biais de cette diversification des activités, Chococam s’arrimait ainsi à la stratégie d’expansion de Tiger Brands en Afrique, consécutive à la signature d’un partenariat avec Haco Industries, une entreprise manufacturière basée au Kenya. Ce partenariat permet désormais à Chococam de distribuer les produits cosmétiques de la marque « Miadi » et une marque de riz baptisée « Tastic », ce qui conforte l’entreprise dans son statut de locomotive de Tiger Brands au sein du cluster Afrique centrale.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here