Afreximbank lance officiellement son service de paiement international dénommé AfPAY

0
94

(BFI) – Les banques africaines sont confrontées à plusieurs difficultés concernant le commerce international. Une situation qui est due au manque de correspondants bancaires internationaux pouvant leur en faciliter l’accès. Pour répondre à cette situation, Afreximbank a créé son propre système de paiement.

La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) a lancé officiellement son service de paiement commercial, dénommé AfPAY, jeudi 29 septembre dernier. L’information a été rendue publique par l’institution via un communiqué de presse publié sur son site internet. 

Le système AfPAY vise à permettre aux institutions financières africaines identifiées et à leurs clients de pouvoir régler leurs opérations dans le commerce international via un compte courant logé à Afreximbank.

« Afreximbank a développé ce produit spécifiquement pour répondre aux défis bancaires auxquels sont confrontées les économies africaines, en raison du retrait de nombreuses banques internationales du continent – retrait imputable à des exigences réglementaires et de conformité strictes, ainsi qu’aux coûts », explique la note d’information.

Cette initiative d’Afreximbank intervient environ cinq mois après l’annonce de la britannique Standard Chartered Bank de se retirer complètement de cinq marchés africains, en l’occurrence le Cameroun, la Gambie, la Sierra Leone, le Zimbabwe et l’Angola. La Banque a aussi annoncé des cessions partielles d’activité en Côte d’Ivoire et en Tanzanie.

En 2016, le déficit de financement du commerce sur le continent, favorisé par le retrait des banques internationales, était estimé à plus de 120 milliards de dollars. Pour Afreximbank, cette réduction des lignes commerciales a persisté au fil des ans et « a fermé l’accès de nos institutions financières au reste du monde ». En conséquence, l’incapacité des banques à participer aux transactions commerciales risque d’entraîner une réduction de la croissance des économies africaines et une augmentation de la pauvreté.

« Les banques africaines ont, depuis au moins une génération, été gênées par l’accès limité à des partenaires bancaires fiables prêts à soutenir leurs transactions commerciales transfrontalières. Nous sommes heureux d’introduire sur le marché un produit qui transforme cette dynamique et qui, nous en sommes convaincus, accélérera le commerce transfrontalier sur ce continent, en connectant l’Afrique à un écosystème financier international qui accélérera son développement et sa croissance économique », a affirmé Denys Denya, vice-président exécutif, Finances et Administration à Afreximbank.

Notons que le programme AfPAY, dans sa phase pilote depuis plus d’un an, a facilité les paiements mensuels de plus d’un demi-milliard de dollars à travers les Etats membres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here