17 milliards de FCFA pour la construction des centrales solaires de Guider et de Maroua

0
214
centrale_solaire

(BFI) – Le consortium formé par les entreprises Scatec Solar, Izuba Energy et Sphinx Energy investira 17 milliards de FCFA pour la construction de deux centrales solaires de 25 MW dans les villes de Guider (10 MW) et de Maroua (15 MW), dans la partie septentrionale du Cameroun. Le coût de ce projet initialement évalué à 14 milliards a augmenté de 3 milliards du fait de l’amélioration de la qualité des plaques solaires qui seront utilisées, a-t-on appris des sources internes au consortium.

Comme tous les producteurs indépendants d’énergie installés au Cameroun, une fois les travaux achevés, les initiateurs du projet vont vendre l’énergie qui sera produite à Eneo unique distributeur de l’électricité du pays.

Mais, en dépit de l’existence d’un accord avec Eneo, révèlent des sources proches du dossier, ce projet, en gestation depuis 2018, est actuellement plombé par des lenteurs administratives. En effet, apprend-on, depuis un an, le consortium tarde à être rassuré par l’État du Cameroun sur certaines garanties qu’elle sollicite, avant de se déployer sur le terrain.

« Pourtant, en moins d’un an, ces infrastructures énergétiques peuvent être livrées, ce qui permettrait de produire le kilowatt d’énergie à moins de 50 FCFA, contre 200 à 250 FCFA avec le thermique », souffle une source autorisée.

Les 25 MW de solaire attendus à Guider et Maroua, présentés par Eneo comme « une grande première dans la sous-région Afrique centrale », contribueront à diversifier le mix-énergétique, encore largement dominé au Cameroun par l’hydroélectricité et la thermique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here