Telnet Tunisie offre 4 drones équipés de cameras thermiques au ministère de la santé

0
195
Drone

(BFI) – Dans un communiqué rendu public jeudi 23 avril 2020 dernier, le ministère de la Santé Publique, a annoncé la réception de deux drones équipés de caméras thermiques et de hauts parleurs qui lui ont été offerts par le Groupe Telnet Holding de l’homme d’affaires Mohamed Frikha. Une cérémonie a eu lieu à cette occasion au siège du ministère de la Santé, en présence du ministre et de l’homme d’affaires.

Selon le même communiqué, « ce don a pour objectif d’appuyer les moyens logistiques pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus Covid-19 dans notre pays » déclare Mohamed Frikha, président du groupe Telnet Holding.

Ces drones sont en mesure de vérifier la température corporelle relativement élevée des citoyens se trouvant dans un périmètre allant jusqu’à 7 km. Ils sont également équipés de hauts parleurs permettant de passer des messages de sensibilisation pour prévenir contre les dangers que constitue cette épidémie.

Notons que les alarmes de ces drones se déclenchent après la détection d’une température dépassant 37,3 degrés. Ces équipements à qui ont eu recours les autorités chinoises depuis plusieurs semaines pour lutter contre le coronavirus, permettent de contrôler la température de centaines de personnes en seulement quelques minutes.

Ces drones seront utilisés dans les zones et les espaces de rassemblement des citoyens tels que le Marché de gros, les stations de transport public, les hôpitaux et autres, en s’appuyant sur une vingtaine de pilotes qui assurent leur mission à distance à l’aide de haut-parleurs et d’enregistrement intelligent de vidéos des sujets suspectés d’être porteurs du virus, avant d’envoyer les données à la salle d’opération du ministère de la Santé.

Concernant l’efficacité des tests de dépistage rapide adoptés par l’Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes dans la région du Grand Tunis et au gouvernorat de Kébili, le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki a expliqué que les tests effectués ont été utilisés à titre d’expérimentation dans le cadre d’un dépistage préliminaire, avant d’adopter réellement ce procédé sur des milliers de personnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here