Pour sa riposte contre le Covid-19, le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec la France et l’Espagne

0
115
Royal Air Maroc

(BFI) – Depuis décembre, le nombre de passagers aériens au Maroc baisse drastiquement souligne Investir au Cameroun. Il se situe à moins de 75% des proportions d’avant Covid-19. Le pays a en effet suspendu ses liaisons aériennes avec plus d’une trentaine de pays pour contrer la propagation de la pandémie. Et la liste continue de s’allonger.

Le Maroc a annoncé, lundi 29 mars, la suspension des liaisons aériennes régulières avec la France et l’Espagne. Cette décision, qui prend effet à partir du 30 mars à minuit, s’inscrit « dans le cadre des mesures préventives prises […] contre la propagation de la pandémie de la Covid-19 ».

Le ministère marocain du Tourisme et du Transport aérien rassure toutefois que les « vols spéciaux de passagers en provenance de ces deux pays » se poursuivront, mais « seront soumis à des contrôles renforcés conformément au protocole sanitaire établi par les autorités marocaines compétentes ». 

En suspendant ses liaisons aériennes avec ses deux principaux marchés pourvoyeurs de visiteurs, c’est toute l’industrie du tourisme – déjà en déliquescence – qui va prendre un autre coup de massue. L’an dernier, le pays maghrébin a enregistré une perte de 42,4 milliards de dirhams (4,7 milliards $) de recettes touristiques, représentant une baisse d’environ 53,8% par rapport à 2019, selon les chiffres de la direction des études et des prévisions financières (DEPF). 

Cette nouvelle mesure restrictive porte d’ailleurs à 38 le nombre de pays auxquels le Maroc a fermé ses frontières depuis la mi-décembre 2020. Ceux-ci comprennent aussi bien les nations européennes comme l’Allemagne, la Belgique, l’Italie que celles africaines comme le Cameroun, le Ghana, l’Egypte, l’Afrique du Sud.  Conséquence : le nombre de passagers dans les aéroports marocains, depuis janvier, a chuté de plus de 75%. 

Avec ces mesures en amont, le royaume chérifien espère contenir la propagation de la Covid-19. A la date du 28 mars, le pays totalisait plus de 495 000 cas de contaminations dont près de 482 000 guérisons et 8 798 décès. Parallèlement, le pays a lancé le mois dernier une large campagne de vaccination contre la Covid-19. Celle-ci cible en priorité les personnes travaillant en première ligne (personnel de santé, autorités publiques, forces de sécurité, enseignants…), ainsi que les personnes âgées, puis celles vulnérables au virus, avant d’être élargie à l’ensemble de la population. Au total, le pays espère vacciner 80% des Marocains de plus de 18 ans (sur une population de 36 millions de personnes).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here