Pas de dividendes aux actionnaires de NSIA Banque pour l’exercice 2020

0
67
NSIA Banque

(BFI) – Après que les montants de dividende aient reculé au cours de ces trois dernières années, les actionnaires de NSIA Banque ne devraient pas être rémunéré en 2021. Une situation qui pourrait s’inverser dans les prochaines années renseigne Ecofin.

NSIA Banque Côte d’Ivoire ne prévoit pas de distribuer de dividendes à ses actionnaires pour le compte de l’exercice 2020, peut-on constater à la lecture de ses états financiers, consolidés mais non encore audités, de la période, publiés sur le site de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières de l’UEMOA (BRVM). Le bénéfice net de 7,2 milliards de FCFA (en baisse de 47%) sera entièrement affecté au renforcement des fonds propres de l’institution financière pour les porter à 108,8 milliards de FCFA.

La banque a pourtant réalisé un produit net bancaire de 71,3 milliards de FCFA au 31 décembre 2020. C’est le niveau le plus élevé pour cet indicateur depuis 2015, selon des données disponibles et consultés par l’Agence Ecofin. Cela été soutenu par une hausse à 73,8 milliards des revenus d’intérêts comparés à ceux de l’année 2019 précédente.

La direction financière de NSIA Banque donne des précisions qui indiquent, que ce montant aurait pu être plus élevé. Il y a eu d’une part le reversement au Fonds Commun de Titrisation de Créances (FCTC) des produits d’intérêts sur les créances titrisées et qui sont sorties de son portefeuille. D’autre part il y a eu la non comptabilisation des intérêts sur des échéances qui ont été reportés pour un montant de 3,77 milliards FCFA.

L’autre défi comptable qu’a connu la Banque, c’est la multiplication par 3,4 de son coût de risque, qui a atteint les 16 milliards de FCFA. « Cette augmentation résulte des travaux d’assainissement du portefeuille qui devraient permettre, dès l’exercice 2021, de disposer de fondamentaux solides pour la conduite des activités. Les dotations aux provisions sur le portefeuille se rapportent principalement à des créances déjà classées dans la catégorie des Créances Douteuses et Litigieuses (CDL) » explique la banque.

Les engagements non performants nets étaient de 114 milliards FCFA au terme de l’exercice. NSIA Banque se positionne désormais pour une refonte de son modèle économique, afin d’assurer sa pérennité. « Une mise à jour du Plan Stratégique 2020-2024 sera, en conséquence, réalisée au cours du premier semestre 2021 », ont précisé ses responsables.

Pour les investisseurs, cela ne suffit pas à rassurer. En plus de ne pas recevoir de dividendes, ils sont obligés de voir la valeur de cet actif baisser dans leurs portefeuilles. Au 7 mai, l’action NSIA Banque affichait déjà un repli de 30% depuis le 1er janvier. Les récentes nouvelles n’arrangeront pas les choses, du moins sur le court terme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here