Orange lance sa “TowerCo” après des résultats 2020 marqués par la crise sanitaire

0
73
Orange

(BFI) – Orange a annoncé ce jeudi le lancement très attendu d’une entreprise dédiée à ses infrastructures mobiles avec l’espoir de capitaliser sur ces actifs fortement valorisés alors que ses résultats ont souffert en 2020 de la crise du coronavirus.

La nouvelle entreprise, baptisée TOTEM, exploitera dans un premier temps 25.500 tours situées en France et en Espagne, les deux plus grands marchés d’Orange. Selon l’opérateur, cette “TowerCo” aurait généré en 2020 un chiffre d’affaires supérieur à 500 millions d’euros et un Ebitdaal de près de 300 millions. Ce lancement intervient alors que plusieurs autres opérateurs télécoms européens ont mis en place des initiatives similaires afin d’éventuellement céder leurs actifs d’infrastructures, qui suscitent un vif intérêt de la part d’investisseurs comme le fonds américain KKR ou l’espagnol Cellnex.

Les récentes transactions portant sur la cession de tours ont atteint un multiple moyen de valorisation de plus de 22 fois la valeur d’entreprise sur l’Ebitda, selon une estimation de Moody’s. “Toutes les options sont sur la table“, a indiqué le directeur financier d’Orange, Ramon Fernandez, lors d’une conférence téléphonique en réponse à une question sur une éventuelle cession d’une participation dans sa “TowerCo” ou d’une introduction en Bourse.

Déception sur le T4 et les prévisions 2021

La création par Orange de cette nouvelle entité intervient après une année difficile pour l’opérateur français, dont la rentabilité a souffert de la crise du coronavirus et de la forte concurrence sur le marché espagnol. La baisse des frais d’itinérance (“roaming”) provoquée par le plongeon des voyages dans le contexte de la pandémie et les coûts directement liés à la crise sanitaire ont pénalisé l’Ebitdaal du groupe, indicateur clé de sa rentabilité opérationnelle. En 2020, il ressort à 12,68 milliards d’euros, en baisse de 1% sur une base comparable. Sur le seul quatrième trimestre, l’Ebitdaal recule de 3,2% à 3,18 milliards d’euros, alors que les analystes attendaient 3,2 milliards selon un consensus fourni par le groupe.

Pour 2021, l’Ebitdaal est attendu stable ou légèrement négatif, a indiqué Orange ce jeudi. A la Bourse de Paris, l’action Orange reculait de 4,65% à 9,582 euros à 9h59, la plus forte baisse du CAC 40, en hausse de 0,2% au même moment. “Globalement, Orange a fait état d’une publication pour le T4 décevante“, ont relevé les analystes de Credit Suisse. Ceux de JPMorgan ont aussi jugé la prévision d’Ebitdaal pour 2021 trop faible.

Orange prévoit par ailleurs pour 2021 un niveau d’investissements (eCAPEX) compris entre 7,6 milliards et 7,7 milliards d’euros cette année, contre 7,13 milliards en 2020. L’opérateur proposera le versement d’un dividende de 0,70 euro pour l’exercice 2020 accompagné d’un coupon additionnel de 0,20 euro lié à la décision favorable du Conseil d’Etat au sujet d’un ancien litige fiscal qui a permis au groupe de récupérer 2,2 milliards d’euros. L’opérateur prévoit aussi de proposer un dividende de 0,70 euro par action au titre de l’exercice 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here