MTN Group vend toutes ses parts au capital de Jumia

0
222
MTN-group

(BFI) – Valorisée à 138 millions $, le sud-africain MTN cède ses parts dans le capital de Jumia, la plateforme d’e-commerce focalisée sur l’Afrique. Cette cession est comme une consolidation. Après l’introduction en bourse de 2019, les parts de MTN dans Jumia étaient valorisées à 698 millions $.

L’opérateur télécom sud-africain MTN Group a cédé ses 18,9 % de participations au capital de Jumia, la plateforme de commerce en ligne focalisée sur l’Afrique, a-t-on appris d’une communication faite à ses investisseurs.

La transaction lui a rapporté 2,3 milliards de rands (138 millions $ au cours actuel). Les rumeurs sur cette cession ont fuité au mois d’août 2020, mais ce n’est que maintenant qu’elles sont confirmées.

MTN a toujours considéré sa participation au sein de Jumia comme non essentielle, car même si elle pouvait générer de la valeur, elle n’entre pas en droite ligne avec ses principales activités de service de téléphonie, d’internet et aujourd’hui de services financiers via le mobile.

Le prix actuel de cession se présente comme un lot de consolation. Après l’introduction de Jumia sur la Bourse de New York en avril 2019, la valeur induite de la participation de MTN Group avait atteint les 698 millions $, à raison de 47 $ l’action. Des révélations sur de possibles manipulations des chiffres de la société d’e-commerce ont fait baisser le cours de son action.

La covid-19 a plongé le titre au plus bas avec une valeur par action de 2,3 $ à la date du 20 mars 2020. Lorsque l’action est remontée pour atteindre le niveau record de 16,28 $ par action, les dirigeants de MTN ont dû estimer que l’heure est venue de vendre.

Il est difficile de situer le moment exact de la cession. Mais selon les données de S&P Capital IQ, le prix estimé de 10 $ par action a été atteint entre les 21 août et le 8 octobre. « Nous sommes fiers d’avoir été un partenaire dans l’évolution de l’une des entreprises pionnières du marché en ligne en Afrique et nous poursuivrons notre relation avec Jumia grâce à des partenariats opérationnels en cours sur certains marchés », a simplement commenté le groupe parlant de cette actualité lors de la publication de ses résultats du troisième trimestre 2020.

Cette sortie survient cinq mois après celle d’un autre actionnaire important, à savoir : l’allemand Rocket Internet qui a annoncé en avril 2020, la vente de ses 9,2 % de parts détenues au sein de Jumia. Le départ de MTN Group entrainera des changements dans l’actionnariat de la plateforme dirigée par les Français Jérémy Hodara et Sacha Poignonnec.

Placide Onguéné

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here