MTN et Camtel s’associent pour des services d’itinérance nationale

0
95

(BFI) – Stephen Blewett, le directeur général de MTN Cameroon et son homologue de la société publique Cameroon Telecommunications (Camtel), Judith Yah Sunday épse Achidi, ont signé ce 28 septembre à Yaoundé, un protocole d’accord sur la mise en œuvre des services d’itinérance nationale.

« Par ce protocole d’accord, un abonné Camtel pourrait, dans les zones non couvertes par son réseau, basculer sur le réseau MTN pour continuer d’accéder aux services des télécommunications », apprend-on. Dans le détail, cette initiative permettra aux abonnés de Camtel de switcher automatiquement sur le réseau partenaire et de continuer de bénéficier à partir de leur carte SIM Camtel, des services tels que l’envoi et la réception des SMS nationaux et internationaux, l’émission et la réception d’appels nationaux et internationaux, l’accès à Internet.

Ainsi, apprend-on du communiqué de cette cérémonie, MTN Cameroon et Camtel sont par ailleurs pionniers au Cameroun en particulier et en Afrique centrale en général dans le déploiement de la solution « Local Roaming ». Cette solution, selon Judith Yah Sunday epse Achidi, « est une forme de partage d’infrastructure utilisée de plus en plus par les opérateurs de téléphonie mobile dans le monde afin de se donner les moyens d’assurer une couverture rapide du territoire ».

De ce fait, la stratégie de présence et densification du territoire de Camtel sera basée entre autres sur le Local Roaming à travers le réseau de son partenaire MTN dans les zones ou son réseau n’est pas encore disponible.

Cela pourrait booster le taux de couverture de cette société d’État qui affirmait en novembre 2020 que son réseau « couvre environ 65% de la population camerounaise, soit 55 départements sur 58, y compris les localités situées sur les principaux axes routiers, les villes universitaires, les cités balnéaires, les principales agglomérations, etc. »

Quant à MTN Cameroun, filiale locale du groupe sud-africain éponyme, elle assure que son réseau télécoms 4G couvre « près de 60% » du territoire camerounais. Dans le même temps, un peu plus de 87% du territoire serait couvert par la 3G de l’opérateur, tandis que 97,3% du territoire serait couvert par la 2G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here