Le Cameroun encourage le Singapourien Olam à investir dans la production du riz fortifié

0
70

(BFI) – A l’occasion de la présentation de sa nouvelle variété de riz importé au Cameroun, le 24 septembre dernier à Yaoundé, l’agroindustriel singapourien Olam a été invité à investir dans la filière riz fortifié, utilisé par le Programme alimentaire mondial parce que contenant de nutriments spéciaux.

« Un seul mot continuez. Il me reste qu’à espérer que ce riz fortifié va envahir toutes les régions jusqu’aux fins fonds des villages en priorité où sévit parfois la malnutrition. Je voudrais qu’il n’y ait pas une politique différenciée par rapport aux prix. J’ai appris que vous produisez de l’huile de palme à côté [au Gabon], qu’est ce qui manque ici ?  Venez produire ici. C’est le sens de la politique de l’import-substitution : produire ce que vous consommez, consommez ce que vous produisez », a déclaré le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana.

Le membre du gouvernement a alors conseillé à Olam d’investir en terre camerounaise, dans la production, la transformation et la distribution de ce riz fortifié. Selon lui, l’arsenal institutionnel existe : la création d’un comité interministériel pour la sécurité alimentaire et d’un comité ministériel de lutte contre la malnutrition dans les régions septentrionales et de l’Est ; l’élaboration et la mise en œuvre du programme national de sécurité alimentaire ; la mise en place d’un réseau de parlementaires pour la lutte contre la malnutrition ; et l’adoption des règlementations sur la vente des substituts sur le lait maternel ainsi que sur la fortification des aliments.

Olam a commencé ses opérations camerounaises dans l’approvisionnement et l’exportation de produits agricoles en 1995. Ses équipes gèrent l’usine de mouture de blé la plus ultramoderne du Cameroun, produisant une gamme de marques de farine (Bijou) qui desservent les boulangeries et les ménages. La filiale s’est aussi spécialisée dans l’approvisionnement du riz et l’exportation du café et du cacao.

Investir au Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here