Les revenus du Mobile Money ont atteint 30 milliards de Fcfa en 3 ans au Congo-Brazzaville

0
328

(BFI) – Au Congo Brazzaville, le chiffre d’affaires global réalisé sur les transactions de Mobile Money sur la période allant de septembre 2018 à avril 2021 a atteint 30,3 milliards FCFA (54,3 millions $), selon des chiffres publiés par l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (ARPCE). Au fil du temps, les revenus de ce segment d’activité ont progressé, atteignant en mars 2021 le record de 1,3 milliard FCFA mensuel. 

Cette performance va de pair avec une augmentation des utilisateurs enregistrés à 4,1 millions en 2018, à une moyenne de 7 millions à la fin du mois d’avril 2021. Ainsi, le nombre des abonnés actifs qui utilisent le service au moins une fois sur une période de 30 jours est passé de 613 000 à plus de 2,5 millions. 48% des Congolais utilisent fréquemment le Mobile Money contre 12,3%, 26 mois auparavant. 

Par ailleurs, le nombre de transactions s’est accru passant de 8,1 millions d’opérations par mois à 47,8 millions rien qu’en avril 2021. La valeur des transactions mensuelles est ainsi passée de 33,3 milliards FCFA en septembre 2018 à 144,2 milliards FCFA en avril 2021. Un pic de 156 milliards FCFA a même été atteint en décembre 2020.

Au total, la valeur cumulée des transactions de Mobile Money au Congo se rapproche de 3300 milliards FCFA sur la période, selon des calculs de l’Agence Ecofin.

Le service devient un moyen pour ses utilisateurs de gérer leur trésorerie courante. Un total cumulé de 1413 milliards de dépôts a été effectué par les utilisateurs depuis septembre 2018 pour pratiquement 1170 milliards de retraits. Il est aussi davantage utilisé comme un instrument de transfert de fonds. Des opérations de ce type ont été réalisées pour 467 milliards FCFA sur la période analysée.

Les gagnants de ce nouveau business sont en premier lieu la filiale locale du groupe sud-africain MTN. Fin avril 2021, l’opérateur comptait 67,4% de parts de marché sur le nombre des abonnés actifs contre 32,6% pour son concurrent Airtel qui a réduit un peu l’écart.

MTN a aussi réalisé la plus importante part des revenus de cette activité (81%). Les données ne permettent cependant pas de voir ce que les opérateurs ont payé sur le chiffre d’affaires global aux agents actifs, dont le nombre est passé à 37 en avril 2021, et aussi à l’Etat, à travers la fiscalité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here