Le saviez-vous ? L’expression « toucher du bois »

0
78

(BFI) – La langue française possède une richesse énorme de mots et expressions plus folles les unes que les autres. Souvent associée à la chance, l’expression on « touche du bois » signifie éviter les ennuis, repousser les mauvais sorts et les événements tragiques.  Nous l’avons tous déjà entendue, mais que savons-nous vraiment d’elle ?

 Chaque expression a une origine historique ou culturelle. Toutefois, celle de « toucher du bois » reste encore assez floue même si de nombreuses hypothèses existent. Il faut remonter de lointains siècles pour obtenir une explication plus ou moins concrète.

 Des origines perses

Les premières origines de cette expression émaneraient de la religion perse, dont le peuple pratiquant le mazdéisme avait une relation spéciale avec le bois, ce matériel qui contenait le feu sacré et permettait d’obtenir la bénédiction du dieu du feu : Atar.

Dans la religion mazdéenne, le feu a une place toute particulière,  demeurant  « l’élément sacré par excellence ». Il fait partie intégrante de la justice en raison de sa puissance et de ce fait, il se doit d’être respecté par tous. Toucher du bois pour posséder la protection d’Atar consolide donc cette relation avec le feu et demeure d’une grande importance pour le peuple perse.

Quelques versions de « toucher du bois » à travers d’autres origines

De nombreuses autres origines, qu’elles soient grecques, chrétiennes ou encore égyptiennes, peuvent également expliquer cette expression. Effectivement, chez les Grecs, « toucher du bois » permet également d’obtenir la protection d’un dieu d’une immense importance : Zeus, le dieu des dieux. À l’image de son célèbre éclair, Zeus possède de nombreux attributs, dont le chêne, véritable symbole de puissance. « Toucher du bois » permet donc au peuple grec de se rapprocher de la force divine.

Chez les chrétiens, toucher du bois se rapporte à la croix en bois où Jésus s’est fait crucifier. Selon eux, réaliser cette action est un moyen de prier et de se tourner vers Jésus pour qu’il leur apporte chance et bénédiction.

 Cette expression possède également des origines égyptiennes ; le bois possédant un magnétisme particulier qui apporte des vertus de soin et de bien-être. Pour les Égyptiens, « toucher du bois » permet donc d’obtenir bonheur et sérénité.

Une expression mondialement connue

Cette expression n’est pas seulement propre à la langue française. En effet, nous pouvons la retrouver dans de très nombreux pays. Cependant, elle a subi quelques modifications selon les cultures. Par exemple, en Serbie ou en Turquie, l’expression est devenue « frapper du bois » là ou en Pologne elle s’est transformée en « frapper à bois non peint ». Néanmoins, peu importe sa forme, le fond reste inchangé.

 Si des études américaines ont quant à elles tenté de savoir pourquoi ce terme apportait réellement de la chance,  les  résultats  ont permis de comprendre que cela rassurait et protégeait instinctivement de la situation inquiétante qui se profilait face à nous. Psychologiquement, on se protège et notre esprit se sent plus léger et libre.

Aujourd’hui, « toucher du bois » existe dans de nombreux pays malgré quelques différences. Cependant, elle nous rassemble tous en un même objectif : celui de se porter bonheur à chacun dans le futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here