Le résultat net de la CSPH baisse de 7 milliards en 2 ans

0
64
csph_immeuble

(BFI) – La Caisse de stabilisation des hydrocarbures (CSPH) au Cameroun voit son résultat net chuter de 12,5 milliards en 2017 à 5,4 milliards en 2019, soit une baisse de 7,1 milliards en l’espace de deux ans.

Cette performance baissière, selon les explications de cet organisme public qui a tenu son conseil d’administration le 26 juin par visioconférence, est liée à un exercice 2019 caractérisé par « une baisse des cours du pétrole brut et des cotations des produits finis au niveau international, pendant qu’au niveau national, on notait une production limitée en gaz domestique et une hausse de la consommation des produits gaziers ».

Cette situation est aux antipodes de l’exercice 2017. Au cours de cette année, la CSPH déclarait qu’« en dépit de la hausse des cotations internationales, l’organisme a assuré, grâce à des efforts remarquables en matière d’optimisation des recettes et de maîtrise des charges d’exploitation, un approvisionnement régulier du marché national en produits pétroliers et une stabilité des prix desdits produits ».

Pour l’exercice 2019, la CSPH a vu ses charges globales gonfler à 56,3 milliards contre 53,1 milliards de FCFA, il y a deux ans. Soit une hausse de 3,2 milliards entre les deux périodes. À contrario, ses produits pétroliers globaux se sont chiffrés à 61,8 milliards en 2019 contre 65,7 milliards de FCFA, en 2017, soit un repli pratiquement 4 milliards de FCFA.

Néanmoins, la CSPH affiche une situation patrimoniale de 121,5 milliards de FCFA en 2019, contre 124,5 milliards de FCFA en 2017, soit une hausse de 3 milliards de FCFA.

Bouba Yankréo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here