Le Gabon envisage réduire son taux d’endettement sous la barre des 70% du PIB en 2021

0
143

(BFI) – Pour l’année 2021, le Gabon poursuivra son objectif de désendettement en ramenant son taux sous la barre des 70% du PIB (le seuil communautaire), a indiqué le président de la République Ali Bongo Ondimba (photo) dans son adresse à la nation le 31 décembre dernier.

« Nous n’avons pas le droit de vivre à crédit sur le dos de nos enfants, de leur transmettre le fardeau de la dette. Réduire la dette, c’est retrouver des marges de manœuvre pour mieux financer, dès à présent, l’économie, la santé, l’éducation, le social, les infrastructures. Mais c’est aussi offrir aux générations futures un avenir meilleur », a-t-il affirmé.

En effet, à cause de la crise de la covid-19, le Gabon à l’instar de plusieurs États dans le monde a recouru « de manière exceptionnelle à l’emprunt ». Le pays a notamment reçu des institutions telles que le Fonds monétaire international (FMI), la Banque mondiale ou encore la Banque africaine de développement (BAD) des financements pour réduire l’impact socioéconomique de cette pandémie.

Selon des données de la direction générale de l’économie et de la politique fiscale, l’encours de la dette a connu une hausse de 14,2% pour se situer à 5 835,1 milliards de FCFA à fin septembre 2020. Cette hausse du stock de la dette publique résulte de l’augmentation conjointe du stock de la dette intérieure (+30,2%) et extérieure (+ 8,8%).

Au terme de la même période, le Gabon a néanmoins remboursé 991,8 milliards de FCFA de cette dette d’après la même source. Les efforts de paiement ont été particulièrement observés sur la dette extérieure (714,1 milliards de FCFA) qui représente 72,0% des règlements de la période.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here