Le Congo modernise les métiers de la route

0
143
Sadate Girest
Le nouveau Directeur Général Sadate Girest Bokenga Manzekele

(BFI) – Le nouveau directeur général des Transports terrestres, Sadate Girest Bokenga Manzekele, installé dans ses fonctions, le 7 janvier dernier, est attendu sur les dossiers de la création du centre de formation en conduite des véhicules poids lourds, du fichier unique des immatriculations, de l’actualisation des textes règlementant la circulation routière dans le pays.

Le secteur des transports terrestres est l’un des domaines clés de l’économie congolaise, puisqu’il crée de nombreux emplois et contribue à la dynamique d’autres sous-secteurs de l’économie. Malgré sa contribution au développement socio-économique, ce secteur est encore moins encadré et les investissements publics dans ce domaine restent insuffisants.

Nommé en conseil des ministres, le 24 décembre dernier, ce jeune juriste devra poursuivre les réformes en cours depuis quelques années. Il s’agit notamment : de la mise en place du comité de régulation de la circulation routière en République du Congo ; l’informatisation des fichiers d’immatriculation de tous les véhicules en circulation dans le pays ; le renforcement de la procédure de délivrance des agréments de transports ; l’actualisation des textes réglementaires ; la mise en service des feux de signalisation et l’épineux programme de création d’un grand centre de formation en conduite des véhicules poids lourds.

Ce projet relatif au centre de formation est prôné par le gouvernement, pour, à la fois, susciter de la vocation chez les jeunes congolais et professionnaliser les activités de la conduite des poids lourds.

D’autres structures publiques ont déjà emboîté le pas, à l’instar du Fonds national d’appui à l’employabilité et à l’apprentissage qui a formé, en novembre 2020, une vingtaine de jeunes au métier de conduite des poids lourds et des engins de génie travaux.

L’effectif est loin de satisfaire à la demande des entreprises locales en quête de conducteurs des engins de génie travaux et poids lourds. « Face à ces nombreux défis, j’appelle les agents de la direction générale du transport terrestre au travail et à redoubler d’efforts », a lancé le nouveau directeur général. Aussi a-t-il exhorté ses collaborateurs à ne pas prendre le contexte actuel lié à la pandémie de coronavirus comme une excuse résolutoire.

Il faut signaler que Sadate Girest Bokenga Manzekele a remplacé à ce poste Placide Mban. Avant son arrivée à la tête des transports terrestres, il a assuré l’intérim de la présidence du tribunal pour enfants et juge de siège au tribunal de grande instance de Brazzaville. De 2016 à mars 2018, alors âgé de 31 ans, il a été à la tête de la direction départementale des transports terrestres de Brazzaville en même temps que la présidence de la commission locale des examens de permis de conduire du département de Brazzaville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here