Le Congo envisage intégrer le montant de sa dette dans le budget 2022

0
125

(BFI) – Dans son nouveau plan d’apurement de la dette publique et de la dette intérieure, le gouvernement congolais envisage également d’autres possibilités comme le rééchelonnement, la décote et la remise de dette.   

Les membres du Comité national de la dette publique (CNDP), l’entité étatique en charge de la coordination des activités de la dette, se sont réunis à Brazzaville le 9 juillet, pour examiner la nouvelle feuille de route.

Cette première session exercice 2021 du comité s’est déroulée sous la présidence du ministre des Finances, du Budget et du Portefeuille public, Roger Rigobert Andely, et de sa collègue en charge de l’Économie, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas.

Le comité a planché sur le contenu de la dette, sa structure par créanciers et par échéances, y compris le rapport semestriel du CNDP et le prochain plan d’action. D’après le directeur général de la Caisse congolaise d’amortissement(CCA), Théodore Ikemo, la feuille de route devrait être validée d’ici le 31 août avant d’être soumise au gouvernement.

Elle comprendra principalement, a-t- il expliqué, le plan d’apurement de la dette intérieure et l’analyse de la viabilité de la dette intérieure, permettant de définir les niveaux des créances en rapport avec les standards internationaux.  

« Nous envisageons tous les scénarios possibles pour l’apurement de la dette, autrement dit par le paiement directement, le rééchelonnement, la décote et la remise de dette. Il y a de l’espoir. Car le budget 2022 devrait déjà intégrer une partie de la dette », a laissé entendre Théodore Ikemo.  

Il a fait savoir que le comité n’a pas traité du stock de la dette et du montant exact. Concernant la dette intérieure, les syndicats patronaux, à l’instar de l’Union nationale des opérateurs économiques du Congo d’El hadj Djibril Abdoulaye Bopaka, avancent un montant d’environ 1800 milliards FCFA. «Le patronat avance ses chiffres et l’administration a également ses chiffres », a répondu le directeur général de la CCA, sans plus de précision.     

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here