Le Cameroun bénéficie d’un décaissement de 54 milliards Fcfa de la Banque Mondiale

0
95
Banque Mondiale

(BFI) – Le décaissement de l’institution de Bretton Woods s’inscrit dans le cadre du Programme économique et financier, signé avec le FMI, et permettra au pays d’améliorer l’équité et l’efficacité de la répartition et de l’utilisation des ressources pour la santé et d’étendre la protection sociale, notamment renseigne EcoMatin.

Dans le cadre du Programme économique et financier (PEF) signé entre le Fonds monétaire international (FMI) et le Cameroun pour la période 2017-2020, la Banque mondiale annonce qu’elle a approuvé le 19 avril 2021, un décaissement de l’ordre de 100 millions de dollars soit 54,229 milliards de Fcfa en faveur du Cameroun.

Troisième et dernière du genre, cette opération s’inscrit dans la continuité de la première et s’aligne sur les priorités du Cameroun en matière de croissance économique, de réduction de la pauvreté et de réforme du Cameroun à l’horizon 2035. «Alors que le Cameroun engage un programme ambitieux de réformes, cette opération soutiendra des mesures visant à atténuer l’impact de la pandémie de COVID-19 en renforçant l’administration publique, en favorisant la concurrence et en protégeant les pauvres et les plus vulnérables », indiqueAbdoulaye Seck, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Cameroun.

Il est alors prévu que ce financement contribue à augmenter la compétitivité du pays en limitant les barrières à l’entrée, en renforçant les réglementations dans les domaines stratégiques et en encourageant les investissements du secteur privé dans les trois secteurs clés que sont les télécommunications, l’énergie et les transports. Il permettra également d’améliorer l’équité et l’efficacité de la répartition et de l’utilisation des ressources pour la santé et d’étendre la protection sociale.

Selon la Banque mondiale « le programme de réformes financées par cette opération devrait avoir des effets positifs sur la réduction de la pauvreté. Les transferts monétaires, notamment, assureront un soutien direct aux groupes vulnérables qui ont perdu leurs sources de revenus en raison de la crise et des mesures de restriction ».

Programme économique et financier

D’une durée initiale de trois ans (2017-2020), le Programme économique et financier (PEF) est appuyé par la facilité élargie de crédit (FEC), d’un montant 666,2 millions de dollars soit près de 400 milliards de Fcfa. Le suivi de la mise en œuvre de ce programme est organisé en six revues. Dans une déclaration, le 5 octobre 2020, le Directeur général adjoint et président par intérim du FMI, Mitsuhiro Furusawa, affirme que « les cinq revues précédentes ont été menées à terme avec succès ». La sixième revue quant à elle fait face à de nombreuses contraintes qui empêchent sa tenue. Elle est attendue depuis mai 2020, et a déjà fait l’objet de maints reports. Le dernier rendez-vous prévu le 30 septembre 2020 a aussi été manqué.

Pour rappel, le programme avec le FMI a déjà permis au Cameroun de bénéficier des appuis budgétaires de plus de 1 100 milliards de Fcfa. Mais pour rentrer en possession de ces différents appuis des mesures préalables sont imposées au gouvernement. La non-exécution de ces mesures préalables qui sont, pour certaines, des réformes structurelles, entraîne la suspension des décaissements promis par les bailleurs de fonds.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here