La Sopecam adopte un budget de près de 19 milliards de Fcfa pour 2020

0
155
sopecam

(BFI) – 2020 s’annonce pleine de défis à la Société de Presse et d’Editions du Cameroun (Sopecam). Avec notamment la couverture médiatique du double scrutin législatif et municipal du 9 février prochain et du CHAN de football prévu en avril au Cameroun, la double session ordinaire et extraordinaire du Conseil d’administration de la Société de Presse et d’Editions du Cameroun tenu le 30 décembre 2019 à Yaoundé a adopté un budget de près de 19 milliards de Fcfa pour l’année 2020 pour sereinement affronter la nouvelle année.

Afin de relever tous les défis et d’affronter la nouvelle année qui arrive, les membres du Conseil d’administration de l’entreprise éditrice du quotidien national bilingue Cameroon Tribune ont adopté le 30 décembre 2019 le budget 2020. Il est de 18 932 879 227 Fcfa, soit une baisse de plus de 3 milliards de Fcfa par rapport à celui de 2019 (22 157 106 210 F). C’était à l’occasion de la 62e session ordinaire et de la 34e session extraordinaire dudit Conseil d’administration, toutes deux présidées par Joseph LE. Le directeur général de la Sopecam, Marie-Claire Nnana, qu’accompagnait le directeur général adjoint, Shey Peter Mabu rapportait les travaux.

D’emblée, le PCA de la Sopecam a fait savoir qu’il s’agit d’un « budget réaliste. Ceci, parce que nous tenons compte de la conjoncture qui est légèrement en baisse. Certaines prévisions de l’année qui s’achève n’ont pas été atteintes pour des raisons indépendantes de notre volonté. Après avoir examiné toutes les circonstances économique, politique et sociale du pays, nous avons estimé qu’avec des ressources estimées à près de 19 milliards de Fcfa, nous pouvons travailler valablement au cours de l’exercice 2020. »

En plus de consolider les acquis des exercices précédents, l’entreprise devra donc, comme l’a souligné le Pca, poursuivre la mise en œuvre de son programme d’investissement et de développement dans la perspective de la couverture médiatique du double scrutin législatif et municipal, imprimer et livrer le matériel électoral dans les délais, assurer la distribution physique et numérique des publications.

Pour parvenir aux résultats escomptés, la Sopecam devra remobiliser toutes ses énergies susceptibles de l’aider à faire face à la conjoncture ambiante et aux défis qui l’interpellent. Même si l’entreprise n’a pas été épargnée par les effets néfastes de la conjoncture impitoyable qui a affecté les résultats de nombreuses entreprises à capitaux publics, elle a néanmoins su tirer son épingle du jeu.

Ceci à travers le lancement réussi du dernier né de la Sopecam, Cameroon Insider, bihebdomadaire entièrement en langue anglaise ; la densification de l’offre d’information de service public ; la poursuite de la modernisation et de l’entretien de l’outil de production.

Sans oublier, évidemment, la couverture et le traitement de l’actualité politique. Tous ces résultats éloquents ont reçu les encouragements ainsi que les félicitations de Joseph LE. Le Pca a invité l’entreprise à persévérer dans cette voie et à mettre davantage la main à la pâte pour relever les multiples défis de l’exercice 2020.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here