La SNH va fournir du gaz à l’usine de production de carreaux en céramiques du Chinois Keda, basée à Bipaga

0
284
snh

(BFI) – La Société nationale des hydrocarbures (SNH) vient de lancer un appel d’offres relatif à la maîtrise d’œuvre complète de la construction de son gazoduc à Bipaga, dans le Sud-Cameroun, devant acheminer le gaz naturel vers une usine de production de carreaux en céramiques dénommées Keda Cameroon Ceramics (Keda), filiale du Chinois Keda Industrial Group CO., Ltd coté à la bourse de Shanghai revèle Investir au Cameroun.

« Les prestations à réaliser par le maître d’œuvre sont l’étude des deux options d’approvisionnement de l’usine et la formulation d’une recommandation du concept technologique le plus approprié, la préparation de l’avant-projet sommaire (APS), l’avant-projet détaillé (APD), le dossier de consultation des entreprises (DCE), et la maîtrise d’œuvre du projet Gazoduc Gas-to-Keda », explique la SNH.

L’appel d’offres s’adresse aux entreprises et groupements d’entreprises nationaux et internationaux, ayant une expérience prouvée dans la réalisation de missions de maîtrise d’œuvre complète pour des travaux de construction d’installations de transport d’hydrocarbures gazeux. Le dépôt des offres est prévu au plus tard le jeudi 29 juillet 2021.

Les besoins en gaz de Keda Cameroon Ceramics sont estimés entre 3,5 et 6,5 millions de pieds cubes par jour (MMSCFD/jour) de gaz naturel, correspondant à un maximum de 45 milliards de pieds cubes sur 20 ans. L’alimentation de l’usine nécessitera soit le raccordement au pipeline gazier Bipaga-Mpolongwe existant, soit la construction d’un nouveau pipeline gazier partant du ventre de traitement de gaz de Bipaga vers ladite usine.

Un site d’une trentaine d’hectares est en cours d’acquisition par Keda, à environ cinq kilomètres du Centre de traitement de gaz naturel de Bipaga. La production journalière visée par cette usine est de 50 000 m2 de carreaux.

La perspective de livraison du gaz naturel à Keda est une nouvelle positive pour la SNH qui va ainsi accroître son portefeuille de clients et accroître ses ventes. Au 30 avril 2021, cette société dont l’État est l’actionnaire majoritaire a livré 111,91 millions de m3 de gaz naturel à la centrale thermique de Kribi pour la génération d’électricité. Ce qui, entre autres, a permis de générer, après déduction des charges, 121,68 milliards de FCFA de recettes pour l’État du Cameroun.

La SNH est une société qui a pour mission de gérer les intérêts de l’État dans les secteurs pétrolier et gazier. Cette société holding fortement excédentaire (résultat net de 25,3 milliards de FCFA en 2019) perçoit elle-même des dividendes des entreprises dont elle est actionnaire ; verse une redevance pétrolière à l’État qui s’élevait à 471,5 milliards de FCFA en 2019 et prend en charge directement un certain nombre de dépenses pour le compte de l’État (notamment dans le domaine de la sécurité et de la défense).

Ces interventions directes de la SNH s’élevaient à 183,7 milliards de FCFA en 2019. Elles sont financées par prélèvement des montants sur les recettes pétrolières dues à l’État.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here