La RDC prévoit d’ouvrir une usine de montage de bus à Kinshasa en 2021

0
59
Didier Manzenga, ministre congolais des Transports et Voies de communication
(BFI) – Une usine de montage de bus annoncée à Kinshasa d’ici avril 2021. C’est l’une des clauses du contrat d’acquisition de 230 bus conclu avec SERVE AIR. Cette usine, qui fournira 500 emplois, va contribuer à renouveler le parc roulant de la société publique de transport Transco.

La République démocratique du Congo entend booster son industrie automobile. Il est prévu l’ouverture d’une usine de montage de bus dans la capitale Kinshasa d’ici avril 2021. C’est ce qu’a laissé entendre le ministre des Transports et Voies de communication, Didier Manzenga (photo), reçu en audience le 24 novembre par le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Accompagné du patron de la société SERVE AIR, Harish Jagtani, il a indiqué que la mise en place de cette usine s’inscrit dans le cadre du contrat de commandes de 670 bus signé pour redynamiser la société de transport en commun Transco.

« Nous avons signé avec le responsable de la société Serve Air un contrat pour 230 bus de marque Mercedes en faveur de Transco. Il a été prévu l’installation de l’usine de montage des bus. Il a aussi été prévu dans le contrat qu’il y ait le paiement des acomptes. Nous avons fait la commande au total de 670 bus. Les 440 bus de marque Volvo arrivent d’ici le mois de janvier 2021. Et les 230 bus de marque Mercedes arrivent au mois d’avril », a déclaré Didier Manzenga.

Mais la concrétisation du projet, a dit le ministre, est tributaire de la conclusion des engagements financiers signés par le gouvernement congolais avec la société SERVE AIR, notamment le paiement des acomptes. « Nous sollicitons que les finances puissent s’exécuter en ce qui concerne les engagements que nous avons eus avec les partenaires. Ce projet va plus ou moins faire engager 500 personnes […] L’usine sera disponible au mois d’avril prochain [2021, Ndlr] », a-t-il conclu.

Soulignons qu’un premier lot de 110 bus Volvo est déjà arrivé fin octobre 2020 à Kinshasa. Leur mise en service contribuera significativement à renforcer le parc automobile vétuste de Transco – née des cendres de la Société de transport urbain du Congo et de City-Train – qui a débuté ses opérations en 2013 avec une centaine de bus de marque Mercedes-Benz.

Placide Onguéné

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here