La présidence du Forum international des transports confiée au Maroc

0
44

(BFI) – Le Forum international des transports, l’un des plus grands laboratoires d’idées sur les politiques des transports à travers le monde, continue d’agrandir son cercle. Rallier davantage de pays africains à l’organisation fait partie des axes de sa politique d’expansion.

La présidence du Forum international des transports (ITF), au titre du mandat 2020-2021, vient d’être confiée au Maroc, faisant du pays le tout premier du continent africain ainsi que du monde arabe à prendre la tête de cette institution. L’information émane du ministre marocain de l’Equipement, des Transports et de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara, qui a révélé que le royaume chérifien a été choisi au cours du dernier sommet de l’organisation qui s’est tenu du 17 au 28 mai par visioconférence.

Regroupant les ministres des Transports de plusieurs pays, le Forum international des transports est un creuset d’échange « sur les sujets d’importance stratégique mondiale en rapport avec tous les modes de transport ». Durant ce mandat, « le Maroc travaillera à placer les questions d’intérêt pour l’Afrique dans ce domaine en tête de l’ordre du jour et des décisions de l’ITF », a déclaré Abdelkader Amara.

L’ITF, une organisation de l’OCDE, ne cesse de s’élargir en s’ouvrant à de nouveaux adhérents. Avec 63 pays membres actuellement, cette entité qui « organise chaque année la plus grande rencontre mondiale de décideurs » dans le domaine des transports, affiche ses ambitions pour le continent africain. 

 Le ministre marocain des Transports a notamment indiqué que son pays s’attellera « à sensibiliser les autres pays africains aux opportunités qui leur seront offertes en rejoignant le Forum, lui permettant ainsi d’être plus inclusif vis-à-vis du continent africain, afin d’améliorer ses moyens et ses systèmes de transport ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here