La Guinée Equatoriale consulte le Cameroun dans le domaine des hydrocarbures

0
57

(BFI) – Le Ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie Gaston Eloundou Essomba a reçu son homologue de la Guinée Équatoriale, Gabriel Mbaga Obiang Lima, Ministre des Mines et des Hydrocarbures dans le cadre d’une visite de courtoisie le 15 juillet 2021 dernier à Yaoundé. Une visite qui vise à remédier à la rupture de stock du produit raffiné qui s’est avérée être un défi pour la Guinée Equatoriale.

Outre les civilités d’usages, les Ministres ont évoqués la nécessite de se mettre ensemble pour échanger les expériences, afin de satisfaire pour chacun le marché national et aussi répondre aux besoins de la sous-région. La Guinée a le gaz, le Cameroun est un grand consommateur, il est question à travers la mise en place d’une plateforme de concertation de renforcer les relations déjà fructueuses entre les deux pays.

La Guinée Equatoriale travaille déjà avec la Société Nationale des Hydrocarbures. Une plateforme pour poursuivre les échanges et les réflexions sur les questions d’Hydrocarbures est cependant nécessaire. La pandémie et le cours du pétrole qui a baissé ont fragilisé le secteur d’où la nécessité de travailler ensemble.

Cette collaboration renforcer en ce debut 2021 par l’installation de la société camerounaise Tradex est déjà en Guinée équatoriale. Gabriel Mbaga Obiang Lima, avait alors officiellement inauguré la première station-service de l’opérateur pétrolier camerounais, Tradex après neuf mois de travaux de construction. La nouvelle station-service située à Malabo II a une capacité de stockage de 100 000 litres de carburant et 300 réservoirs de 12,5 kg de gaz butane.

Le lancement de la station-service marque son entrée sur le marché des produits pétroliers de la Guinée équatoriale et fait partie du plan d’expansion de trois ans, lancé en 2019, pour investir environ 25 millions de dollars en Guinée équatoriale à travers la construction d’un réseau de 10 services stations. La collaboration entre la Guinée équatoriale et le Cameroun permet ainsi de mettre en évidence la substance de l’intégration régionale. «Ce projet vient remédier à la rupture de stock du produit raffiné qui s’est avérée être un défi pour notre pays»,  Gabriel Mbaga Obiang Lima.

Il est bon de choisir quelques projets prioritaires sur lesquels les deux parties peuvent travailler pour renforcer la coopération. D’après le ministre Equatoguinéen, une visite de courtoisie est prévue au Tchad, Gabon, RCA. Il est bon que les Ministres en charge des Hydrocarbures travaillent main dans la main.

Cette visite est donc une étape importante dans le cadre d’une fructueuse coopération. Gaston Eloundou Essomba s’est dit ravi de la visite et est disponible à répondre favorablement à la visite en Guinée équatorial, pour lui c’est le temps de l’action. « Nous devons connaitre l’environnement, le marché le jeu de l’offre et de la demande. Vu le contexte, il devient difficile de mobiliser les fonds alors il faut être regardant sur le stock de sécurité et s’assurer qu’il est disponible en permanente. L’infrastructure de stockage doit avoir une capacité capable de répondre à la demande. Ainsi, il a instruit au Directeur des produits pétroliers et du gaz de son ministère, de se mettre au travail avec ses homologues de Guinée. » Gaston Eloundou Essomba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here