La firme espagnole Glovo envisage doubler ses investissements en Afrique

0
196

(BFI) – Glovo, une start-up espagnole de livraison à la demande, a annoncé le 7 septembre, son intention de doubler ses investissements en Afrique et d’étendre ses activités à d’autres pays du continent. Elle est déjà présente dans 6 pays africains que sont : le Nigeria, le Maroc, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Kenya et l’Ouganda.

Glovo veut investir 60 millions de dollars pour étendre ses activités à d’autres marchés. Des pays comme la Tunisie sont en première ligne puisque l’entreprise prévoit de lancer ses activités à Tunis, d’ici le mois prochain. « Notre expansion au Nigeria, au Ghana, et notre lancement prochain en Tunisie est quelque chose que nous envisageons depuis un certain temps déjà. Alors, c’est formidable de pouvoir l’officialiser », a affirmé William Benthall, directeur général de Glovo en Afrique subsaharienne.

La start-up est déjà disponible dans plus de 40 villes, et compte plus de 300 000 utilisateurs, 8000 restaurants et 12 000 coursiers en Afrique. Avec son projet d’expansion, ses services seront accessibles à plus de 6,5 millions de personnes. La firme prévoit également de doubler ses effectifs, avec 200 employés supplémentaires avant la fin de l’année prochaine. « Nous sommes impatients de mettre à la disposition de nos nouveaux utilisateurs des denrées alimentaires, des produits d’épicerie, des produits pharmaceutiques et des produits de détail en appuyant sur un bouton », renchérit M. Benthall.

Notons que la start-up fonctionne grâce à une application comparable à Uber Eats ou encore Deliveroo qui permet aux utilisateurs d’obtenir les meilleurs produits de leurs villes en quelques minutes.

Rappelons qu’elle s‘est retirée des marchés de l’Amérique latine et du Moyen-Orient pour renforcer sa présence en Afrique qui représente environ 30% de son empreinte géographique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here