La Bdeac lance un emprunt obligataire par Appel Public à l’Epargne dénommé « BDEAC 5.60% 2021-2028 »

0
65
BDEAC

(BFI) – Le Président de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), Son excellence Monsieur Fortunato-OFA MBO NCHAMA, porte à l’attention de la Communauté des investisseurs des pays membres de la CEMAC, que l’Institution qu’il dirige lance un emprunt obligataire par appel public à l’épargne dénommé « BDEAC 5.60% 2021-2028» sur le marché financier de l’Afrique centrale. Cette opération a été visée par la COSUMAF sous le numéro APE-06/21.

La période de souscription est prévue du 15 au 25 novembre 2021. Elle peut être prorogée ou réduite après avis de la Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale (COSUMAF).

Les obligations émises par la BDEAC portent intérêt au taux fixe de 5.60% Net par an. La durée de l’emprunt est de 7 ans, pour une émission de 100 000 000 000 (cent milliards) FCFA à raison de 10 000 (dix mille) la valeur nominale d’un titre. Le minimum de souscriptions s’élève à 10 (dix) obligations, quérables par toutes personnes physiques ou morales résidentes ou non de la CEMAC. Les titres émis à l’issue de cette opération seront inscrits à la côte de la Bourse de Valeurs Mobilières de l’Afrique Centrale (BVMAC) dans un délai de 01 (un) mois suivant la fin de la période de souscription.

Les intérêts seront payés annuellement à partir de la première date anniversaire de la date de jouissance de l’emprunt. Le capital sera amorti linéairement tous les ans après deux années de différé.

La BDEAC se réserve le droit de racheter ses titres à compter de la fin de la période de différé selon les conditions du marché. Ces rachats seront sans conséquence pour un souscripteur qui désirerait conserver ses titres jusqu’à l’échéance normale, et n’auront aucune incidence sur le calendrier d’amortissement initial. Les obligations ainsi rachetées seront annulées.

L’opération est arrangée par le Consortium de sociétés de bourse co-chefs de file SOCIETE GENERALE CAPITAL SECURITIES CENTRAL AFRICA, ATTIJARI SECURITIES CENTRAL AFRICA, UPLINE SECURITIES CENTRAL AFRICA et AFG CAPITAL CENTRAL AFRICA, dûment agréées par la COSUMAF et ayant reçu mandat de la BDEAC le 25 octobre 2021.

Les fonds mobilisés serviront à financer les projets des secteurs privé et public avec des ressources adaptées en termes de maturité, de différé et de taux. En outre, ils permettront de financer la mise en œuvre des projets intégrateurs prioritaires du Programme Economique Régional de la CEMAC, en monnaie locale. Au nombre des secteurs qui seront impactés, mentionnons ceux de l’Education, du Service et Tourisme, de l’Agro-industrie, de l’Agro-pastoral, des Finances, de la Santé, du Transport, de l’Energie, des Télécommunications, de l’Eau et de l’Assainissement.

Pour souscrire, rendez-vous auprès des membres du syndicat de placement : AFG CAPITAL CENTRAL AFRICA , AFRILAND Bourse et Investissement S.A, Afriland First Bank, Attijari Securities Central Africa, BICEC , CBC Bourse, Commercial Bank Cameroon, SCB Cameroun, EDC Investment Corporation, FINANCIA Capital, SG CAPITAL, Société Générale Cameroun S.A, Upline Securities Central Africa S.A , Société Générale Guinée Equatoriale SA , BANCO NACIONAL de Guinea Ecuatorial , Banque Populaire Maroco – Centrafricaine, LCB Capital, Société Géné[1]rale Congo , Union Gabonaise de Banque, BICIG, CBT Bourse , CBT Tchad.

Pour rappel, depuis sa création, la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale œuvre au cœur de la croissance et l’intégration économique des Etats de la sous-région, en finançant des secteurs clés, les infrastructures de développement et les projets innovants visant à diversifier leurs économies. Pour d’amples informations, consultez le document d’information disponible sur le site Internet : https://empruntobligatairebdeac2021-2028.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here